Économie

L’émir du Qatar, père du propriétaire du PSG, s’achète six îles grecques

Temps de lecture : 2 min

Crique abandonnée, Scala panagia. Thassos island. Greece.Flickr, Ronald Saunders. Licence Creative Commons
Crique abandonnée, Scala panagia. Thassos island. Greece.Flickr, Ronald Saunders. Licence Creative Commons

L'émir Hamad bin Khalifa Al Thani aimait bien la vue depuis son yacht: il a dépensé 8,5 millions d’euros pour acquérir six îles inhabitées de la mer Ionienne, sur la côte grecque.

The Guardian explique qu’il a fallu 18 mois à la famille royale du Qatar pour remplir toutes les demandes administratives nécessaires à l’achat. L'île principale, Oxeia, se trouve dans la province d'Ithaque, l'île d'Ulysse dans l'Odyssée d'Homère. Cité dans l’article, le maire d’Ithaque, Ioannis Kassianos, s’enthousiasme:

«Ils ont un fonds de plusieurs centaines de millions. Et d’autant que je sache, ils veulent acheter les 18 îles [de l’archipel des Echinades], le lot complet.»

Malgré le potentiel de développement touristique dans cette région, le père du cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, propriétaire du PSG, compte uniquement construire des palaces pour ses trois femmes et 24 enfants sur ces îles, joyaux de la Méditerranée. Il aurait cependant des problèmes avec la loi grecque, qui interdit aux maisons de dépasser une superficie de 250 mètres carrés.

The Guardian rapporte que Ioannis Kassianos aurait entendu l’émir réagir à ces restrictions en disant que «ses toilettes font 250 m carrés et que sa cuisine seule doit déjà faire 1000 m carrés», sans quoi il ne saurait pas comment nourrir tous ses invités.

Newsletters

À Bruxelles, pays «frugaux» contre pays «gourmands»

À Bruxelles, pays «frugaux» contre pays «gourmands»

Ce jeudi 20 février a débuté le premier round de négociations du budget de l'Union européenne pour la période 2021-2027. Les débats en disent long sur l'avenir de l'Europe et les lignes de fracture qui la traversent. Ce budget est...

Pourquoi nous, travailleurs indépendants, lançons notre syndicat

Pourquoi nous, travailleurs indépendants, lançons notre syndicat

[TRIBUNE] Le système de protection sociale actuel a été pensé à l'ère de l'économie de masse où le salariat et le plein emploi étaient la norme. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Le socialisme ne résoudra pas les inégalités, un meilleur capitalisme si

Le socialisme ne résoudra pas les inégalités, un meilleur capitalisme si

Le capitalisme est toujours le meilleur moyen de gérer le risque et de stimuler l'innovation et la productivité.

Newsletters