Life

Une partie de vingt-quatre ans: cette année, c'est encore Mike le chat

Célésia Barry, mis à jour le 05.03.2013 à 11 h 01

Children playing tag. EJ Fox via Wikimedia Commons.

Children playing tag. EJ Fox via Wikimedia Commons.

En février dernier, Slate.fr racontait l'histoire d'un groupe de dix amis américains qui jouent la même partie de chat depuis vingt-quatre ans.

Cette partie particulière se joue chaque année tout au long du mois de février. Celui des dix amis qui est désigné chat a donc un mois pour réussir à toucher un de ses camarades, qui a lui-même jusqu'à la fin du mois pour se débarrasser de ce titre. Le 1er mars à minuit, le statut est figé: celui qui est chat l'est jusqu'au 1er février de l'année suivante.

Lorsque la dernière partie a débuté, Mike Konesky était le chat... et il l'est à nouveau pour une année entière, rapporte le Wall Street Journal. Il a été touché le soir du 28 février à Spokane, dans l’état de Washington, peu avant minuit. «Je n'ai pas pu dormir jeudi soir, explique Mike au quotidien. Je ne peux pas croire que je suis chat pour une année supplémentaire.»

La couverture médiatique dont la partie est l'objet depuis un premier article du quotidien américain a encouragé les participants à redoubler d'efficacité: cette année, l'identité du chat a changé plus de trente fois. Début février, alors que certains membres du groupe se rendaient à une interview à Seattle, Joe Caferro, un ingénieur aérospatial, a ainsi été touché par Joe Tombari, professeur à Spokane, qui s'était dissimulé dans le coffre de la voiture de Patrick Schultheis, un autre membre du groupe, indique le Wall Street Journal. Ce dernier, un avocat, l'a attiré en prétextant un appel de leur agent.

«Il n'y a pas d'honneur dans ce jeu», affirme Joe Caferro. Certaines alliances se créent, d'autres se brisent. La mère de Joe Caferro en est un bon exemple: elle a trahi son fils en révélant à Joe Tombari le nom du restaurant où Caferro déjeunait. Déguisés comme un vieux couple, Tombari et sa fille se sont rendus dans ce restaurant, raconte le Wall Street Journal, et Tombari s'est approché discrètement de son ami pour le toucher. «Ca m'a pris une seconde et demi pour le reconnaître, raconte Joe Caferro. Il était habillé comme un vieux romancier russe.»

Lorsqu'au milieu du mois, le père de John Schultheis est décédé, l'idée d'une trêve durant les funérailles a été abordée. John a refusé: «Mon père pensait que tout ça était hilarant.» En pleine cérémonie, Joe Caferro a posé sa main sur l'épaule de John. Celui-ci a pensé à un geste de réconfort. Avant de s'éloigner, Joe a articulé:

«C'est toi le chat.»

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
jeuenfantspiègechatAméricains
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte