Monde

Pomme de discorde entre Apple et un petit café allemand

Temps de lecture : 2 min

"Apple Mac" zAppledot via Flickr CC Licence By 2.0
"Apple Mac" zAppledot via Flickr CC Licence By 2.0

Le conflit qui oppose le géant américain de l'informatique, Apple, et un petit café à Bonn pourrait enfin déboucher sur un compromis. Quand elle a reçu une lettre de la multinationale à l'automne 2011, la propriétaire de l'Apfelkind («enfant pomme»), un café parents-enfants qui propose des spécialités à base de pomme, n'en a pas cru ses yeux, comme le rappelle le quotidien allemand Die Welt.

La firme lui demandait de renoncer à une partie du brevet qu'elle venait de déposer auprès de l'Office allemand des brevets et des marques (DPMA) pour protéger le logo de son café, qui représente une pomme rouge dans laquelle est dessiné le profil d'un bambin. Motif: «un risque de confusion extrême» entre les deux logos. Comme le raconte la propriétaire du café Christin Römer à Die Welt:

«Au moment où j'ai lu la lettre, j'ai tout de suite pensé que je ne devais pas me laisser faire. C'est ridicule

Si cette dernière avait accepté de se plier aux desiderata d'Apple, explique Die Welt, elle se serait retrouvée pieds et poings liés:

«Il ne lui aurait ainsi plus possible à l'avenir de faire fabriquer des autocollants, des cartes postales, des sacs et des jouets floqués de son emblème. La vente de son concept lui aurait également été interdite.»

Deux ans plus tard, l'avocat d'Apple a franchi la porte du café pour la première fois cette semaine. D'après les informations transmises par la propriétaire du café à Der Spiegel, Apple refusant de s'exprimer sur ce sujet, un compromis serait en passe d'être trouvé:

«Selon Römer, l'avocat a fait des concessions, ce qui fait qu'elle ne devrait que peu limiter sa marque. Römer serait par exemple tenue de ne pas produire de housses pour smartphones et d'y faire figurer son logo.»

Cette dernière a également proposé à Apple de renoncer à une partie de ses droits en échange de la création d'un fonds d'aide pour les enfants.

Ce n'est en tout cas pas la première fois qu'Apple est en conflit à cause de l'utilisation d'un logo en forme de pomme, comme le rappelait le Süddeutsche Zeitung en 2011:

«En matière de conflit sur un brevet à cause de sa marque, Apple s'y connaît: pendant des année Apple Corps, le label des Beatles, a poursuivi l'entreprise informatique du même nom au motif que les deux noms et logos étaient trop ressemblants. C'est seulement en 2007 que le dernier procès s'est achevé – Apple aurait déboursé plusieurs centaines de millions de dollars pour les droits sur la marque

Annabelle Georgen Journaliste

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Pluies au Japon, Coupe du monde de football, manifestations au Nicaragua... La semaine du 9 juillet en images.

Pour la première fois depuis 1945, les États-Unis sont hostiles à l'Europe

Pour la première fois depuis 1945, les États-Unis sont hostiles à l'Europe

La visite de Donald Trump en Europe marque une rupture, un traumatisme profond.

En Corée du Nord, un enfant sur cinq souffre d'un retard de croissance dû à la malnutrition

En Corée du Nord, un enfant sur cinq souffre d'un retard de croissance dû à la malnutrition

Et plus de la moitié de ceux vivant en zones rurales n'a pas accès à l'eau potable.

Newsletters