Monde

Voilà à quoi pourrait ressembler le prochain pape

Célésia Barry, mis à jour le 27.02.2013 à 11 h 35

Discussions entre des cardinaux lors d'un consistoire, le 11 février 2013. REUTERS/Osservatore Romano

Discussions entre des cardinaux lors d'un consistoire, le 11 février 2013. REUTERS/Osservatore Romano

Jeudi 28 février, le pape Benoît XVI renoncera officiellement à la fonction papale. D'ici quinze à vingt jours, un conclave sera convoqué. Cent seize cardinaux âgés de moins de quatre-vingt ans se réuniront alors pour élire le futur pape.

Si l’identité du futur souverain pontife restera secrète jusqu'à l'annonce du cardinal protodiacre depuis la Basilique Saint-Pierre, ce n'est peut-être pas le cas de son apparence physique: le New York Times a superposé les photographies de cardinaux électeurs regroupés par «région» pour tenter de créer un portrait du futur pape selon son origine. Le magazine a également superposé l'ensemble des photos de ces cent seize cardinaux électeurs, d'une moyenne d'âge de soixante-douze ans, afin d'obtenir un portrait «universel» du pape.

Parmi les cardinaux qui voteront, vingt-huit sont Italiens, trente-trois viennent du reste de l'Europe, quatorze d'Amérique du Nord, dix-neuf d'Amérique Latine, onze d'Afrique, dix d'Asie et un d'Océanie, note Radio Vatican.

Voici le résultat obtenu par le New York Times après superposition des photographies des cardinaux de chaque origine:

Le «pape moyen» italien, européen (sans l'Italie) et nord-américain (avec l'Océanie).


Le «pape moyen» sud-américain, asiatique et africain.
Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte