Monde

En intervenant au Mali, la France s'est comportée en «leader du monde libre»

Temps de lecture : 2 min

arrivée d'hélicoptères de l'armée française sur une base aérienne de Bamako, le 16 janvier 2013. REUTERS/Joe Penney.
arrivée d'hélicoptères de l'armée française sur une base aérienne de Bamako, le 16 janvier 2013. REUTERS/Joe Penney.

«La France, leader du monde libre»: sous ce titre lyrique, le site américain The Daily Beast consacre un long article élogieux au rôle international de la France depuis le début de son intervention au Mali, mi-janvier, affirmant même qu'elle constitue «une superpuissance virile [sic] et décidée, au contraire de l'Amérique». Si «le jugement final sur les interventions françaises en Libye et au Mali prendra du temps, estime l’article, on ne peut pas mettre en doute le fait que la France s’est montrée encline à agir à des moments où ses pairs ne l’étaient pas».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Citant plusieurs chercheurs français (Philippe Moreau Defarges de l’Ifri ou François Heisbourg de l’IISS, notamment), The Daily Beast affirme que l’opération Serval a conduit à une «réévaluation tranchée de la position internationale de la France, spécialement en Amérique», dix ans après l’opposition de Jacques Chirac à l’intervention en Irak, ainsi qu’à une «réaffirmation d’un pouvoir français indépendant au sein d’une Europe souffreteuse et d’une Otan affaiblie par chaque coupe dans les budgets militaires».

Newsletters

Le Danemark oblige les réfugiés syriens à retourner dans un pays en guerre

Le Danemark oblige les réfugiés syriens à retourner dans un pays en guerre

La politique d'immigration du pays est devenue de plus en plus hostile aux réfugiés ces dernières années. Des bénévoles syriens tâchent de défendre les droits de leurs compatriotes, mais leur capacité d'action demeure limitée.

Les pogroms oubliés de l'Armée rouge et l'ambiguïté des bolcheviques

Les pogroms oubliés de l'Armée rouge et l'ambiguïté des bolcheviques

Une vaste étude historique propose de traiter le sujet méconnu de l'antisémitisme dans le camp bolchevique, de l'Ukraine à Moscou, des soviets locaux à l'Armée rouge.

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

L'organisation d'extrême gauche pratiquant la lutte armée s'était fait connaître dans les années 1970, notamment lors du massacre de l'aéroport de Lod, à Tel Aviv.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio