Twitter et American Express lancent un service d'e-paiement

Le réseau de micro-blogging Twitter et l'entreprise financière spécialisée dans les moyens de paiement American Express ont annoncé le 12 février qu'ils expérimentaient un service d'e-paiement, rapporte the Wall Street Journal.

Ce système permet aux utilisateurs (américains pour le moment) détenteurs d'un compte Amex de payer directement des biens virtuels ou matériels via Twitter. Pour cela, il leur suffit de lier leur carte American Express à leur compte Twitter puis de répondre par un tweet à une annonce commerciale postée sur la plateforme. Les utilisateurs peuvent ainsi acquérir des cartes cadeaux American Express, des liseuses Kindle Fire Amazon ou encore des bijoux, souligne the Wall Street Journal.

Pour les annonceurs, cette stratégie est gagnante. Lorsqu'il effectue un paiement via Twitter, l'utilisateur fait part de son achat à ses abonnés, constituant ainsi source de publicité supplémentaire pour le produit qu'il vient d'acquerir.

Selon The Guardian, American Express travaille également sur des services similaires pour Facebook, l'application de localisation FourSquare ainsi que le service Xbox Live de Microsoft. Ils permettraient aux utilisateurs de ces réseaux d’acquérir des applications, des jeux ou encore des films. Selon la compagnie, des centaines de milliers de personnes ont déjà lié leur carte American Express à un média social.

Le partenariat entre Twitter et American Express pourrait générer beaucoup d'argent, dont une partie pourrait revenir à Twitter, note the Guardian. Le site à l'oiseau bleu a déjà mis en place un système de promotion de tweets aux Etats-Unis, comparable à celui instauré par Facebook (un trending topic sponsorisé coûte en février 200.000 dollars par jour).

Twitter, qui espère une rentrée en Bourse en 2014, rappelle le Figaro, a généré en 2012 un revenu estimé à 350 millions de dollars. Avec le nouveau service d'e-paiement, le site de micro-blogging pourrait doubler ce chiffre en 2013.

«Nous sommes convaincus que le commerce va être une des raisons pour laquelle les annonceurs vont commencer à utiliser notre plateforme», a déclaré Joel Lunenfeld, directeur délégué de la stratégie de marque globale chez Twitter, dont the Wall Street Journal rapporte les propos.

Pour l'instant, Twitter n'a pas confirmé s'il prendrait sa part sur ces ventes.

Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 14/02/2013
Mis à jour le 14/02/2013 à 17h31