Monde

Discours sur l'état de l'Union 2013: les cinq choses à savoir

Cécile Dehesdin, mis à jour le 13.02.2013 à 11 h 51

Barack Obama lors de son discours sur l'état de l'Union 2013 (capture d'écran)

Barack Obama lors de son discours sur l'état de l'Union 2013 (capture d'écran)

Barack Obama a prononcé son discours sur l'état de l'Union ce mardi 12 février. Il s'agit de l'allocation annuelle où le Président américain expose au Sénat et à la Chambre des représentants sa politique à venir. 

1. Un discours avec un message simple

Le discours de Barack Obama a duré une heure, mais il peut être résumé en une phrase, voire en un tweet, dans les mots du journaliste John Dickerson:

«Je suis rempli d'idées qui affecteront directement votre vie, mais ces gens dans le public sont en train de les bloquer.»

Obama a évoqué de nombreuses propositions: réforme des impôts, de l'immigration, augmentation du salaire minimum, des investissements dans les infrastructures, etc. Mais comment va-t-il parvenir à les mettre en oeuvre? En mettant la pression sur les Républicains, d'après ses conseillers. Il en aura bien besoin, vu le peu de choses sur lesquelles les Républicains et les Démocrates sont d'accord. Pendant son discours, les deux partis n'ont applaudi ensemble que lorsque le Président a évoqué le patriotisme et la Première dame.

2. Un discours qui rappelle le dernier de... Kennedy

Barack Obama a fait référence au discours sur l'état de l'Union de John Fitzgerald Kennedy prononcé il y a 50 ans, le dernier discours de JFK avant sa mort. Et Buzzfeed relève les points communs: les deux présidents ont parlé des mêmes sujets: l'économie, les emplois, l'environnement et les armes. Et en 1963, comme en 2013, les Américains s'intéressaient de près au style vestimentaire de la Première dame.

3. Le moment le plus émouvant du discours

C'est sans conteste la partie qu'a dédié Obama au contrôle des armes à feu, durant laquelle il a raconté l'histoire d'une jeune fille de 15 ans, venue chanter avec sa chorale pour l'inauguration du Président trois semaines plus tôt, et morte la semaine précédente à Chicago, tout près de là où Barack Obama habitait auparavant, tuée par balle dans un parc.

Le Président a appelé le Congrès à amener un projet de loi jusqu'au vote pour elle, ses parents (présents aux côtés de la Première dame), ceux du millier de personnes mortes depuis la tuerie de Newtown, il y a deux mois.

4. Moment malaise pour Marco Rubio

Le sénateur républicain était en charge de la traditionnelle réponse, ou réfutation, au discours sur l'état de l'Union, diffusé en direct à la télévision après le speech du Président. Le pauvre... Au lieu de parler de ses propositions, on a surtout retenu ce moment où il s'est soudainement interrompu pour se saisir d'une mini bouteille d'eau tel un ninja et en boire rapidement, avant de continuer son discours.

En vidéo:

En gif animé:

Marco Rubio a de l'humour, puisqu'il a rapidement posté sur Twitter une photo de la petite bouteille d'eau en question:

5. Le gif animé de l'amitié bipartisane

Les relations entre Barack Obama et les membres républicains du Congrès ont beau ne pas s'arranger, la fin du discours sur l'état de l'Union a été l'occasion d'un geste d'amitié bipartisan: Barack Obama a fait son fameux «fist bump» avec le sénateur républicain Mark Kirk:

Via gawker
Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte