Monde

VIDEO - La Corée du Nord «détruit» New York sur «We Are the World»

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran (YouTube)
Capture d'écran (YouTube)

Difficile au premier coup d'oeil de déterminer la fonction de ce court-métrage se coulant dans le style du clip karaoké bas de gamme. Mais ne riez pas trop vite, car cet exercice de propagande nord-coréen révèle la détermination du pouvoir dans sa lutte contre l'impérialisme américain.

La séquence met en scène un jeune nord-coréen et présente le rêve qu'il est en train de faire: une navette spatiale attaque New York, dont on aperçoit les gratte-ciel en feu. Il s'agirait en réalité d'une vidéo téléchargée depuis le site officiel de la dictature nord-coréenne, Uriminzokkiri.

«Quelque part aux Etats-Unis, des nuages de fumée noire s'élèvent vers le ciel», raconte la légende de la vidéo selon une traduction fournie par l'AFP.

Reste que le soft power coréen a encore des progrès à faire: We Are the World, dont une version instrumentale est utilisée en fond sonore, est une chanson tout ce qu'il y a de plus américain, écrite par Michael Jackson et Lionel Ritchie. Quant aux images qui montrent New York détruite, elles seraient tirées du jeu Call of Duty: Modern Warfare 3 selon le site Kotaku...

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Bébé royal, légalisation du cannabis au Canada et «meurtre de masse» en Crimée... La semaine du 14 octobre en images. 

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Pourtant, le Premier ministre Justin Trudeau s'était engagé à résoudre ce problème qui mine les réserves des Premières Nations depuis des années.

Newsletters