Life

Pourquoi vous n'avez que neuf ans à vivre

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 05.02.2013 à 10 h 49

Selon le site Techcrunch, c’est sans doute «l’infographie la plus déprimante au monde». Car elle vous démontre qu’en réalité, vous ne vivez que neuf ans. Plus exactement, «neuf ans passés avec votre famille et vos amis pour jouer, pour rire, pour pleurer. Pour tomber amoureux, pour voir du pays et vous consacrer à vos passions».

Alors où sont passées les, disons, soixante-dix années restantes? En intendance. Démonstration:

A la naissance, si votre espérance de vie est de 78 ans (données sur la population américaine), vous passerez un tiers de ce temps à dormir. Reste donc 49 années éveillées. Moins 3 passées à l’école. Viennent ensuite les 10 années et demie de vie professionnelle, et encore une année complète passée au volant de votre voiture ou dans les transports en commun: vous voilà rendu à 34 ans. Faire le ménage, cuisiner, aller faire des courses, s’occuper des enfants, tout cela vous prendra encore quelques précieuses années. Sans compter les neuf années passées devant la télé ou sur Facebook...

Et le décompte d’années de vie de se conclure par une citation d’Abraham Lincoln:

«Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.»

Derrière cette idée virale se cache Exec, une entreprise qui propose des services à domicile, du ménage ou des livraisons de vos courses... Et oui, la meilleure façon de regagner ces années de vie aliénées, c’est finalement de les sous-traiter à d’autres. Est-ce vraiment moins déprimant?

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte