Économie

Avec l'application «Banker's bonus 2013», les banquiers peuvent comparer leurs bonus de fin d'année

Temps de lecture : 2 min

Logo de l'application «Banker's bonus 2013»
Logo de l'application «Banker's bonus 2013»

C’est un rituel aussi vieux que Wall Street qui vient de recevoir un sacré coup de jeune. Une nouvelle application pour iPhone permet aux banquiers de la première place financière du monde (et à tout le monde en fait) de comparer leurs bonus de fin d’année avec ceux de leurs confrères et concurrents, rapporte William Alden sur le blog financier DealBook du New York Times.

L’application, intitulée «Banker’s Bonus 2013», permet de rentrer une somme qui correspondrait à votre bonus de fin d’année et de la comparer avec les autres propriétaires d’iPhone qui ont téléchargé l’application et rentré leur prime.

Bien sûr, impossible de vérifier la véracité des sommes annoncées par les utilisateurs de l’application, et n’importe qui peut s’amuser à affirmer qu’il a reçu un million de dollars pour sa performance en 2013. Mais l’application amusera quand même sans doute certains jeunes requins de Wall Street, écrit Alden.

Kevin Roose du New York Magazine a d'ailleurs répertorié les plus gros mensonges sur l’application, qui coûte quand même 10,99 euros (une somme que les utilisateurs visés sont censés pouvoir se permettre), à commencer par le sien. Roose a en effet écrit qu’il avait reçu un bonus de 999.999.900 dollars en tant qu’analyste financier junior. Mais il n’est pas le seul à s’être amusé avec l’application: un prétendu analyste en fusions et acquisitions de Goldman Sachs avec deux ans d’expérience a par exemple rentré la somme peu réaliste de 600.000 dollars.

Roose souligne toutefois qu’il reste un mince espoir de fiabilité: certains chiffres paraissent vraisemblables, et son bonus fantaisiste a été retiré du classement après quelques heures, repéré par des modérateurs.

Le timing de la sortie de l’application n’est en tous cas pas anodin. La plupart des employés de Goldman Sachs et de Morgan Stanley devraient apprendre le montant de leur bonus de 2012 ce jeudi 17 janvier, écrit Alden sur Dealbook. Cette année, les financiers de Wall Street s’attendent à des bonus relativement moins importants que les années précédentes. En 2009, les grandes banques américaines avaient payé 145 milliards de dollars en bonus.

Newsletters

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

Une marque a besoin de trouver un équilibre économique, pas forcément de devenir leader d'un marché.

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Si les hôtels et les restaurants ont rouvert après de longs mois de fermeture, le secteur a du bien du mal à recruter. Les négociations à venir pourraient entraîner une revalorisation des salaires.

Au Royaume-Uni, les pénuries font craindre un nouvel Hiver du mécontentement

Au Royaume-Uni, les pénuries font craindre un nouvel Hiver du mécontentement

Ces derniers jours, le manque d'essence et de biens de consommation a semé un vent de panique en Angleterre. Des événements qui ne sont pas sans rappeler la période 1978-1979. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio