Comment la BMW est devenue un symbole cool du terrorisme allemand des années 1970

Extrait du film Baader de Christopher Roth (2002)

Dans les années 1970, la Rote Armee Fraktion (RAF), Fraction armée rouge en français, est un groupe terroriste allemand qui combat le capitalisme, le qualifiant de «pire que le IIIe Reich». Les terroristes, menés entre autres par Andreas Baader et Ulrike Meinhof, braquent des banques, volent des voitures et posent des bombes. Mais surtout, ils circulent en BMW New Class, note le site Jalopnik.

Dans un court documentaire, Richard Huffman, un historien spécialiste de la RAF, revient sur l'histoire de cette voiture emblématique.

Etrangement, au début des années 1970, la RAF est populaire en Allemagne. Un sondage mené en mars 1971 montre que 14% des Allemands sont prêts à héberger un de ses membres pour une nuit. La RAF incarne alors le cool, et les voitures qu'ils conduisent sont immédiatement associées à leur mouvement. Le lien entre BMW et RAF est tellement fort, explique Richard Huffman, qu'une blague affirme que les lettres BMW signifient «Baader-Meinhof Wagen» (voiture de Baader et Meinhof) et non «Bayerische Motoren Werke» (Manufacture Bavaroise de Moteur».

Sur ses barrages routiers, la police allemande va même jusqu'à n'arrêter que les BMW. Le site Jalopnik précise que certains conducteurs posent des autocollants sur leurs voitures pour indiquer qu'ils ne sont pas des terroristes.

Lorsque la RAF commet ses premiers meurtres, la sympathie des Allemands disparaît. Mais pas l'engouement pour la BMW: la compagnie bavaroise, qui au milieu des années 1960 était en difficulté financière, est aujourd'hui une riche multinationale.

Photo: Extrait du film Baader de Christopher Roth (2002)
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 15/01/2013
Mis à jour le 15/01/2013 à 16h26