Aaron Swartz, activiste à l'origine du format RSS, s'est suicidé

Aaron Swartz/Peretz Partensky via FlickrCC License by

L’activiste et pionnier de l’Internet Aaron Swartz s’est suicidé à New York à l’âge de 26 ans vendredi 11 janvier. C’est The Tech, le journal du très prestigieux Massachussetts institute of technology (MIT) qui, alerté par l’oncle du défunt, a annoncé en premier la nouvelle, confirmée ensuite par ses avocats.

Swartz s’était fait connaître du grand public pour avoir téléchargé illégalement des millions de documents… du MIT, comme nous le rapportions au moment de son audition en septembre 2012. Son procès était toujours en cours. Il risquait jusqu’à 35 ans d’emprisonnement et un million de dollars d’amende pour avoir téléchargé plus de quatre millions d’articles scientifiques, normalement accessibles sur abonnement, entre septembre 2010 et janvier 2011.

La justice lui reprochait d’avoir violé les conditions d’utilisation de MIT (membre d’un centre de recherche d’Harvard, Swartz disposait d’un accès d’invité au réseau du MIT) et l'accusait d’accès non-autorisé à un ordinateur, de fraude informatique et d’obtention d’informations de manière illégale.

Araron Swartz ne téléchargeait pas ces études scientifiques dans le but d’effectuer une recherche mais qu’il a utilisé un programme pour voler de manière continue des informations et des données de JSTOR, un système d’archivage en ligne de publications universitaires, ce qui a fait planter les serveurs de JSTOR à plusieurs reprises. Le but de cette manœuvre? La gratuité de l’information.

Swartz, que le New York Times qualifie de «héros populaire d’Internet», était une véritable star parmi les défenseurs d’un Internet libre et gratuit. Fondateur de Demand Progess, un comité d’activistes pour la liberté sur Internet, il avait notamment participé à la création à 14 ans du format RSS, fondé Infogami, qui a fusionné avec le site de partage d’information Reddit, et avait été enseignant-chercheur à Harvard sur la corruption institutionnelle.

Depuis l’annonce de sa mort samedi, les hommages se multiplient sur Internet, qu’il s’agisse des blogueurs et journalistes spécialisés ou d’anonymes sur Twitter et Reddit.

Photo: Aaron Swartz/Peretz Partensky via FlickrCC License by
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 13/01/2013
Mis à jour le 13/01/2013 à 9h52