Dr Dre détient 40% du marché des casques audio aux Etats-Unis avec Beats by Dre

Dr Dre et le basketteur LeBron avec des casques Beats by Dre le 5 avril 2010 à Boston, REUTERS/Adam Hunger

«Ne t’inquiète pas pour le prochain, assure-toi que ton business est sérieux» chante Dr Dre sur le titre «Get your money right». Un principe qu’il applique à la lettre au cours de sa carrière de depuis 30 ans.

Le rappeur américain, qui a vendu des millions de disques et produit des albums pour les plus grandes stars du hip hop (Eminem, 50 Cent...), est considéré comme un pionnier du rap américain. Et il est en train d’acquérir le même statut dans l’industrie de la musique, rapporte le Financial Times.

Beats by Dre, l’entreprise de casques audio qu’il a cofondée, avait 40% de parts de marché des écouteurs aux Etats-Unis pendant la période de Noël, et ce malgré la compétition grandissante d’entreprises essayant de copier son modèle.

Ludacris, 50 Cent, la star du football américain Tim Tebow… Au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, la grand-messe annuelle des produits électronique grand public qui vient de s’achever, on ne comptait plus les stands de nouvelles compagnies d’écouteurs adossées à des stars de la musique, du sport ou de la télévision.  

«Je le prends comme un compliment, a déclaré le producteur de la côte ouest au quotidien de la City. Quiconque essaie d’améliorer le son… c’est tout bon.»

Pendant les quatre ans qui se sont écoulés depuis qu’il a créé Beats avec son ami de longue date Jimmy Iovine, les écouteurs de marque haut de gamme sont devenus un marché de masse dans le monde entier, et sont arborés aussi bien par les jeunes amateurs de musique que les stars du football ou de la NBA. Et Beats a eu sa part de responsabilité dans l’augmentation spectaculaire du marché des casques audio, qui est passé de 1,8 milliards de dollars en 2011 à 2,4 milliards de dollars en 2012 aux Etats-Unis.

En mai 2012, le magazine américain Forbes désignait Dre comme le musicien le mieux payé de la planète avec des gains de 100 millions de dollars bruts (environ 75 millions d’euros), et écrivait:

«Le dernier carton du toujours jeune super-producteur n’est pas une chanson, mais une ligne d’écouteurs. En août, le fabricant de téléphones HTC a payé 300 millions de dollars pour 51% de Beats by Dre, qu’il a cofondée avec Jimmy Iovine […]. Chacun avait environ un tiers de l’entreprise, empochant au passage 100 millions bruts dans la transaction.»

Photo: Dr Dre et le basketteur LeBron avec des casques Beats by Dre le 5 avril 2010 à Boston, REUTERS/Adam Hunger
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
Publié le 12/01/2013
Mis à jour le 12/01/2013 à 10h21