France

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti confirme son voyage à l'île Maurice

Temps de lecture : 2 min

Aurélie Filippetti monte les marches de Cannes le 21 mai 2012. REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Aurélie Filippetti monte les marches de Cannes le 21 mai 2012. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Invité de l'émission Vous êtes en direct, de Jean-Marc Morandini sur NRJ 12, le journaliste de BFM Jean-Jacques Bourdin a fait du teasing sur son interview politique de vendredi, pour laquelle il recevra la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti.

Bourdin compte (comptait?) demander à Aurélie Filippetti si elle a passé ses vacances à l'Ile Maurice, assurant que le président de la République François Hollande avait demandé à ses ministres «de rester à deux heures de Paris», et que la question ne relevait donc pas de la vie privée.

Le Lab relève que cette «consigne» citée par le journaliste n'a jamais été formulée directement ni publiquement par le Président, qui avait simplement conclu son dernier Conseil des ministres de 2012 en «rappelant aux membres de son gouvernement qu'une année faisait 365 jours et qu'il attendait de chacun d'entre nous présence et vigilance», rapportait Najat Vallaud-Belkacem dans son point presse à l'époque.

François Hollande avait lancé: «Je ne vous souhaite pas bonnes vacances, puisque vous n'êtes pas censés en prendre», rapportait à l'époque Europe 1, qui ajoutait que la boutade avait valeur de «consigne». D'après Europe 1, les membres du gouvernement qui ne restaient pas mobilisés à Paris s'absentaient «avec la condition d'être à deux heures» de la capitale, en train ou en avion. Et Matignon avait précisé quelques jours après Noël que seuls les ultramarins Victorin Lurel et George Pau-Langevin avaient obtenu une dérogation pour passer les fêtes de fin d'année loin de la métropole.

Le cabinet d'Aurélie Filippetti a démenti au Lab les informations de Jean-Jacques Bourdin, affirmant que la ministre n'était pas allée à l'île Maurice. Sauf que, «pour (...) permettre à [Bourdin et Filippetti] d’aborder de vrais sujets politiques vendredi», le magazine Voici a publié sur son site web trois photos d'Aurélie Filippetti en vacances sur une plage mauricienne, réalisées le 22 décembre et reçues par la rédaction le 24...

Mais, mercredi en fin de journée, la ministre a confirmé son voyage au Lab (l'Elysée également), précisant que c'est un cadeau de son compagnon, et ajoutant:

«Dès que j'ai connu la teneur de ce cadeau, j'en ai averti le président de la République, qui m'a autorisée à partir.»

Pourquoi son cabinet a-t-il dit le contraire? Parce qu'ils n'avaient pas été informés de ce séjour, explique-t-elle:

«Je considérais que ce séjour relevait de la vie privée, et je considérais que je n'avais pas à les en informer, dès lors que je restais joignable.»

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters