Culture

Un concours pour remplacer «Happy Birthday to You» par une chanson libre de droits

Temps de lecture : 2 min

Birthday Cake / Will Clayton via Flickr CC Licence By
Birthday Cake / Will Clayton via Flickr CC Licence By

«Ha-ppy-Birth-Day-to-You»… avec seulement six notes et quatre mots, la chanson d’anniversaire que chacun de nous entonne plusieurs fois par an serait, selon le Guinness des records, la chanson la plus connue en langue anglaise, comme le rappelle le site Laughing Squid.

Difficile donc d’imaginer que cette œuvre est déposée par Warner Chappel Music, qui récolte chaque année 2 millions de dollars de droits issus de son utilisation à la télévision et au cinéma, et qu'elle ne tombera pas dans le domaine public avant 2030. Une pratique de dépôt légal très contestable puisque la chanson originale, d’abord intitulée «Good Morning to All» (elle n’avait alors que cinq notes et non six) et inventée en 1893, était alors libre de droits. Elle n’a été déposée qu’en 1935 dans sa version légèrement modifiée, puis acquise par Warner en 1988.

Alors, pour en finir avec cette privatisation d’Happy Birthday to You sans dépenser d’autres millions ni perdre dix ans en procédures, le site Free Music Archive a lancé un concours, «The Birthday Song Contest», qui consiste à proposer une chanson alternative, simple et accrocheuse, que chacun pourrait chanter en public gratuitement.

Par cette initiative, Free Music Archive veut souhaiter de manière originale le dixième anniversaire des licences libres Creative Commons, un type de contrat facilitant la diffusion et le partage des œuvres numériques, très utilisé sur Internet. Les chansons composées dans le cadre du concours seront ainsi déposées sous licence Creative Commons, ce qui signifie que tout artiste pourra les réutiliser gratuitement, à condition de mentionner leur auteur et le site Free Music Archive.

Si vous vous sentez inspiré, vous avez jusqu’au 13 janvier pour soumettre votre proposition à un jury composé de Lawrence Lessig, professeur de droit à Havard, spécialiste de la propriété intellectuelle sur Internet et fondateur de Creative Commons, de Jonathan Coulton et de membres des groupes Deerhoof et Yo La Tengo.

Il existe déjà de nombreuses versions alternatives pour souhaiter un bon anniversaire en chanson. Utilisées dans les films et les séries quand la production souhaite économiser quelques milliers de dollars, elles sont compilées dans cette vidéo:

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Vous souvenez-vous de Pigalle avant la gentrification?

Vous souvenez-vous de Pigalle avant la gentrification?

Dans son documentaire «Le Pigalle, une histoire populaire de Paris», David Dufresne revient sur l'époque où ce quartier n'avait pas encore subi le lissage de la gentrification.

Ces idées façonnées par le langage

Ces idées façonnées par le langage

Parce que les mots évoluent en même temps que les sujets qu'ils décrivent, ils reflètent la transformation des idées qui traversent la société.

«M», qui fut maudit, mais ne l’est plus

«M», qui fut maudit, mais ne l’est plus

Le film de Yolande Zauberman accompagne avec exigence et émotion le retour d’un homme là où il fut violenté dans son enfance. Et c’est un monde qui s'ouvre sous leurs pas.

Newsletters