Branche de sapin artificiel, clé à molette... on trouve de tout dans un rectum ou un vagin

Bored / pfarrell95 via Flickr CC Licence By

Chaque année, l’agence indépendante de sécurité des produits de consommation des Etats-Unis, le Consumer Product Safety Commission, réalise une base de données des blessures prises en charge par les services d’urgences de cent hôpitaux du territoire, résultant d'un mauvais usage de l'objet, d'une inattention ou... d'une utilisation fantaisiste et non prévue par le manuel.

A l’image du site Deadspin, les sites d'informations publient à partir de cette base de données de l'inventivité humaine son «top» des objets de consommation les plus incongrus retrouvés dans les orifices les moins probables du corps humain.

Outre les couteaux, clés, effaceurs, bouts de papiers retrouvés dans les oreilles et les crayons de couleur, jouets, crucifix et autres magnets de frigo coincés dans les narines, la liste des urgences révèle certaines pratiques sexuelles individuelles déconcertantes… Ainsi les médecins ont-ils retrouvés:

Dans le pénis

Une cuillère

Un stylo

Des fourchettes

Un morceau de bois

Un décapsuleur de canette de soda

...

Dans le vagin

Un barreau de métal

Deux éponges

Une colonne de lit

Un camion miniature (sur lequel la patiente a précisé être tombée avec avoir glissé en faisant le ménage…)

...

Dans le rectum

Un morceau de pain

Un briquet

Une baguette de batterie

Des bouteilles (de vinaigre, de shampoing, de lotion –pas toutes dans le corps du même patient)

Une branche d’arbre de Noël artificiel

Une clé à molette

...

En avril dernier, le magazine Vice avait interviewé le proctologue Lester Gottesman, grand spécialiste du mécanisme du pet, qui dressait alors un inventaire des objets les plus bizarres trouvés dans l'anus de ses patients opérés en urgence:

«(...) des bouteilles de bières, des bouteilles de lait, tous les légumes connus à ce jour (...) des ballons, des préservatifs, des jouets électriques qui fonctionnaient toujours.»

Si la cause de ces insertions ne fait guère de doute, les patients gênés tentent parfois de nier l’évidence en racontant au médecin de garde une histoire moins compromettante… Ainsi Julien Ménielle, qui s'était penché en 2009 pour 20 Minutes sur la légende médicale des corps étrangers insérés dans l’anus, interviewait une infirmière de nuit aux urgences, racontant l’histoire d’un homme «qui épluchait des légumes pour son couscous, nu, à 23h […] Après avoir perdu l'équilibre, il est tombé assis sur son cageot de courgettes».

Mais toutes ces anecdotes tragi-comiques ne sont rien en comparaison de la star des corps étrangers, le hamster Raggot, mué en torche vivante après avoir été expulsé du sphincter de son propriétaire.