Monde

Le fusil Bushmaster .223, l'arme préférée des tueurs de masse

Grégoire Fleurot, mis à jour le 27.12.2012 à 10 h 25

Un fusil d'assaut semi-automatique Bushmaster, REUTERS/Michelle McLoughlin

Un fusil d'assaut semi-automatique Bushmaster, REUTERS/Michelle McLoughlin

Lundi 24 au matin, William Spengler Jr a mis le feu à sa maison et à une voiture dans l’Etat de New York, s’est caché derrière un mur avec un fusil Bushmaster .223, un fusil à pompe Mossberg calibre 12 et un pistolet Smith & Wesson et a tiré sur les pompiers qui sont arrivés sur place, comme le rapporte USA Today. Alors que les pompiers se mettaient à couvert et évacuaient le quartier, le feu s’est propagé à six autres maisons et Spengler s’est suicidé.

La police cherche encore à savoir exactement ce qu’il s’est passé, mais ils savent désormais que c’est la première arme, le fusil Bushmaster .223, que Spengler a sans doute utilisé pour tuer deux pompiers de loin et en blesser gravement deux autres la veille de Noël, selon le New York Times.

Si le nom de cette arme vous dit quelque chose, c’est parce que c’était une arme du même modèle et du même calibre qu’a utilisée Adam Lanza pour tuer 20 enfants et six adultes à l’école Sandy Hook de Newtown dans le Connecticut le 14 décembre.

Avant cette tragédie, l’arme semi-automatique avait déjà fait la une des journaux quand elle a été brandie par James Holmes, qui a ouvert le feu dans un cinéma du Colorado cet été, à Aurora, ou encore par Jacob Tyler Roberts, qui est accusé d’avoir fait la même chose dans un centre commercial de l’Oregon au début du mois de décembre. C’était aussi l’arme de choix de John Allen Muhammad et Lee Boyd Malvo pendant la série de meurtres du «sniper de Washington» en 2002.  

Le magazine Time racontait il y a peu l’histoire du fusil:

«Le fusil AR-15 a été développé par Fairchild ArmaLite en 1957. ArmaLite a vendu les droits du design à Colt en 1959, et l’arme a été adaptée pour usage militaire, devenant le M16; elle a été mise en service au Vietnam en 1963. L’AR-15 moderne est une version démilitarisée du M16, et est désormais fabriquée par plusieurs entreprises dont Bushmaster, Colt et ArmaLite.

C’est un fusil léger de petit calibre semi-automatique, avec un léger recul et une variété de tailles de baril et d’accessoires de visée. […] Selon la marque, le modèle et les options, un AR-15 coûte entre 900 et 2.000 dollars (680 et 1.510 euros)

L’entreprise Bushmaster, basée à Madison en Caroline du Nord, a été fondée en 1973 par Ricard Dyke, qui l’a vendue à Cerebrus Capital Management en 2006. […] Elle fait actuellement partie du groupe Freedom, un conglomérat de fabricants d’armes qui détient 13 marques dont Remington, Marlin Firearms et DPMS/Panther. En 2011, le groupe a vendu 775 millions de dollars d’armes selon son rapport annuel, soit plus de 1,1 million de fusils et deux milliards de cartouches.» 

Après le massacre de Newtown et sous la pression de l’opinion publique, Cerebrus a annoncé qu’il comptait vendre le groupe Freedom, affirmant que la tuerie de Sandy Hook a été «un tournant décisif qui a élevé le débat national sur le contrôle des armes à feu à un niveau sans précédent».

L’AR-15 fait partie des cinq armes que les militants d'un contrôle plus strict des armes à feu citent habituellement comme celles qui inquiètent le plus. Malgré cela (ou peut-être à cause de ça), l’arme reste aussi l’un des fusils d’assaut les plus populaires du marché américain. Selon les estimations du magazine Guns and Ammo du mois de mars, environ 1,5 million exemplaires du fusil ont été fabriqués au cours des cinq dernières années. 

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte