Ben Affleck et le fils de Ted Kennedy ne veulent pas succéder à John Kerry au Sénat

Ben Affleck à la tribune pour Feed America, le 19 janvier 2009 / Erin via Wikipedia CC License by.

Tout le monde se calme: Ben Affleck ne sera pas candidat au Sénat américain. L’acteur et réalisateur du récent Argo a utilisé son compte Facebook, lundi 24 décembre, pour démentir les rumeurs selon lesquelles il allait se porter candidat au siège de John Kerry si ce dernier devient, comme prévu, le prochain secrétaire d’Etat de Barack Obama. Voici ce qu’il a écrit:

«J’aime le Massachusetts et notre processus politique, mais je ne me présente pas. Actuellement, c’est un privilège de travailler avec l'Eastern Congo Initiative (ECI), de soutenir nos anciens combattants, d’attirer l’attention sur tous ceux qui ont faim aux Etats-Unis chaque jour et d’utiliser le cinéma pour divertir et encourager le débat sur des questions comme notre relation avec l’Iran. Nous allons avoir un grand secrétaire d’Etat et il y a des candidats excellents dans le Massachusetts pour reprendre son siège. J’ai hâte de voir cette campagne extraordinaire.»

Bien qu’Affleck ne soit pas à l’origine des rumeurs, il ne les avait pas totalement dissipées lors d'une interview donnée à l’émission Face the Nation sur CBS dimanche. L'acteur et réalisateur, qui a fondé l’ONG humanitaire East Congo Initiative, y avait déclaré qu’il éprouvait «une grande passion» pour le «processus politique dans ce pays», ajoutant qu’il était «content d’être impliqué dans le gouvernement depuis l’extérieur». D’où le démenti de la veille de Noël.

Si John Kerry est, comme prévu, confirmé dans ses nouvelles fonctions de secrétaire d’Etat par le Sénat, il devra abandonner le siège qu’il y occupe depuis presque trois décennies. Un autre célèbre candidat démocrate potentiel à sa succession a démenti vouloir se présenter en ce début de semaine: il s’agit d’Edward «Ted» Kennedy Jr., le fils de l’ancien sénateur démocrate Ted Kennedy, le frère cadet de John F. Kennedy décédé en 2009, rapporte le Washington Times.

Ted Kennedy Jr, un avocat de 51 ans qui vit dans le Connecticut et possède une maison dans le Massachusetts, a publié un communiqué déclarant qu’il était «très reconnaissant pour toutes les offres de soutien» qu’il a reçues au cours de ces derniers jours, mais qu’il comptait rester «chez lui». S'il s'était présenté, il aurait pu rejoindre au Congrès Joe Kennedy, le petit-fils de son oncle assassiné en 1968, qui a été élu à la Chambre des représentants dans le Massachusetts en novembre.

A LIRE AUSSI