Life

La forme de la main humaine répond à la nécessité de se battre

Slate.fr, mis à jour le 22.12.2012 à 9 h 33

L'Argentin Sergio Martinez s'entraîne à Madrid en novembre 2011. REUTERS/Juan Medina

L'Argentin Sergio Martinez s'entraîne à Madrid en novembre 2011. REUTERS/Juan Medina

Pourquoi nos mains ont-elles cette forme assez ramassée? Comparées à celles des autres grands singes, le pouce humain est bien plus grand et les paumes et les doigts sont en revanche bien plus courts. Les scientifiques ont plusieurs explications aux raisons de cette évolution souligne le Los Angeles Times.

D'abord, notre long pouce nous donne plus de dextérité et nous a permis ainsi de fabriquer et d'utiliser des outils de plus en plus précis. Mais tout aussi important, la proportion générale de nos mains serait, selon des chercheurs de l'Université de l'Utah, une conséquence de la sélection naturelle qui a privilégiée les humains capables de faire de leur main une arme, en l'occurrence un poing compact relativement protégé et lourd quand il assène un coup.

Cette thèse est longuement développée dans le Journal of Experimental Biology. Deux chercheurs ont réalisé une série d'expériences en mesurant l'impact de coups portés sur des sacs. La force est à peu de choses près la même quand on donne un coup de poing ou une claque avec la main ouverte, mais en fait deux fois plus dangereuse pour l'adversaire avec le poing si on considère que la même force s'exerce sur une zone beaucoup plus petite. L'étude montre aussi que les doigts sont bien mieux protégés, ce qui semble assez évident, quand le poing est utilisé pour frapper le sac. En d'autres termes, le poing est une arme assez efficace, la plus efficace même de notre anatomie.

«Cela semble être un paradoxe dans l'évolution de la main humaine», écrivent les chercheurs de l'Université de l'Utah. «La main est à la fois notre arme anatomique la plus importante utilisée pour menacer, frapper et parfois tuer pour résoudre un conflit. Et c'est aussi la part de notre système musculosquelettique qui fabrique et utilise les outils les plus délicats, joue avec des instruments de musique, réalise des œuvres d'art, nous a permis de communiquer par le dessin et l'écriture et nous permet de nous nourrir… On peut imaginer de nombreuses formes de mains qui peuvent remplir l'une de ses deux fonctions importantes. Mais il y a seulement une seule proportion anatomique et squelettique qui permet aux mains de fonctionner à la fois comme un mécanisme permettant une manipulation précise et d'être la tête d'un instrument de combat…».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
boxedarwinismeoutilcombatmain
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte