Les dragons ont-ils vraiment existé?

Dragon de KomodoDaniel Munoz / Reuters

Les dragons sont parmi les créatures mythologiques les plus populaires et les plus fréquentes dans le monde entier. Les légendes sur les dragons se trouvent dans de nombreuses cultures en Europe, en Chine, en Inde… Certains scientifiques estiment que si les dragons apparaissent dans de si nombreuses cultures, c'est qu'ils ont peut-être vraiment existé. Sinon comment expliquer que différentes civilisations à différentes époques et sur différents continents évoquent le même phénomène. Le site américain LiveScience s'est penché sur cette question fascinante.

Il est difficile de savoir quand dans l'histoire humaine les histoires de dragons sont apparues pour la première fois. Mais elles sont très anciennes. Des serpents volants géants sont décrits aussi bien dans la Grèce ancienne que par la civilisation sumérienne, tout simplement la première civilisation véritablement urbaine à être apparue sur terre il y a 6.000 ans. Le Léviathan, monstre des origines, décrit dans la Bible  et notamment dans le Livre de Job s'apparente aussi beaucoup à un dragon. Le Moyen-Age est en Europe comme au même moment en Asie une période où les récits et légendes de combats entre des guerriers et des dragons se multiplient. Le dragon est alors clairement le symbole du mal. Saint-Georges terrasse le dragon grâce à sa foi et convertit ensuite des milliers de personnes au christianisme.

Plus proche de nous, les marins qui revenaient d'Indonésie au 18éme et 19ème siècle affirmaient avoir vu des dragons. Il s'agissait de celui de Komodo, un lézard géant pouvant atteindre 3 mètres.

En fait, si tout le monde ou presque est capable de décrire un dragon sur terre, l'animal en question est extrêmement différent selon les récits et les cultures. Certains dragons peuvent parler, cracher du feu, certains d'entre eux mesurent quelques mètres et d'autres des dizaines de mètres voire plus encore. Certains dragons vivent dans les océans et d'autres dans des grottes ou à l'intérieur des montages et des volcans.

Existe-t-il suffisamment de points communs entre tous ces contes et ces légendes pour pouvoir en conclure qu'ils font tous référence à quelque chose de commun? La seule vraie constante en fait est l'apparition dans les récits et légendes humaines d'animaux mythiques et monstrueux qui parfois sont protecteurs et bienveillants ou le plus souvent focalisent nos peurs et incarnent le combat éternel entre l'homme et la nature sauvage.

Comme l'explique Carol Rose, auteur du livre «Giants, Monsters, & Dragons: An Encyclopedia of Folklore, Legend, and Myth» (Géants, Monstres et Dragons: Une encyclopédie des folklores, légendes et myhthes), «les dragons sont des créatures composites qui en Inde ont la tête d'un éléphant, au Moyen-Orient celle d'un lion ou d'un oiseau de proie et parfois des corps de serpents. Leur couleur va du vert, rouge et noir jusqu'au jaune». La présence de dragons un peu partout dans le monde signifie surtout que les hommes ont sur toute la surface du globe le même besoin: celui de construire des mythes et des légendes et d'exorciser ses peurs.

Les dragons n'ont sans doute jamais existé. Aucune trace fossile n'en a jamais été retrouvé contrairement aux dinosaures. Les dragons sont en revanche toujours bien présents dans nos imaginations et même dans les histoires les plus récentes comme le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien écrit il y a seulement un demi-siècle. Les dragons sont tout simplement éternels... mais dans nos rêves et nos cauchemars.

Photo: Dragon de KomodoDaniel Munoz / Reuters
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 23/12/2012
Mis à jour le 23/12/2012 à 7h20