Life

Le porno plus difficile à trouver sur Google Images aux Etats-Unis

Grégoire Fleurot, mis à jour le 14.12.2012 à 12 h 16

La page d'accueil de Google

La page d'accueil de Google

Google a récemment changé son algorithme de recherche d’image aux Etats-Unis pour rendre le contenu pornographique plus difficile à trouver, et ce quel que soit le but de la recherche, rapporte le site spécialisé CNET. Le moteur de recherche a annoncé qu’il a effectué les changements au début de la semaine pour simplifier les paramètres de recherche d’images et les rapprocher de ceux de la recherche de pages Internet et de vidéos.

Google a expliqué à CNET:

«Nous ne censurons aucun contenu pour adultes, et voulons montrer aux utilisateurs exactement ce qu’ils recherchent, mais nous voulons éviter de montrer des résultats sexuellement explicites à moins qu’un utilisateur soit spécifiquement à la recherche d'un tel contenu.»

Une porte-parole de l’entreprise a expliqué au Los Angeles Times que pour trouver ce que vous cherchez, il faudra dorénavant faire une recherche plus explicite et plus descriptive.

Concrètement, la recherche «pussy» dans Google Images américain donne comme résultats des images du groupe punk russe Pussy Riot qui a été dans l’actualité récemment, mais aucune image pornographique, et ce même en ayant désactivé le mode «safe search». Avant le changement d’algorithme, les résultats pornographiques auraient été très nombreux sur une telle requête.

CNET souligne que le changement est inhabituel pour une entreprise qui habituellement fait tout pour que vous trouviez les choses plus facilement:

«Avec ses nouveaux paramètres de recherche d’images, Google a identifié un domaine où il veut que les utilisateurs fassent un peu plus d’efforts.»

Le changement attire déjà les critiques de certains internautes aux Etats-Unis. CNET rapporte que sur Reddit, des utilisateurs expriment la difficulté qu’ils ont à trouver du contenu sexuellement explicite, même sans le mode «safe search».

Mais les internautes français friands d’images pornographiques peuvent se rassurer: un porte-parole de Google en France a confirmé à Slate.fr que, comme à son habitude, la firme de Mountain Vue n’a pour le moment effectué son changement d’algorithme qu’aux Etats-Unis, avant d’éventuellement le mettre en place dans d’autres pays plus tard. Une simple recherche sur le mot «chatte» dans Google Images français avec le mode safe search désactivé suffit pour le vérifier.

G.F.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte