Monde

Eugene Cernan, le dernier homme à avoir marché sur la Lune, est mort

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 16.01.2017 à 22 h 10

Il avait quitté le dernier la surface de notre satellite lors de la mission Apollo 17, en 1972.

Eugene Cernan sur la Lune, le 12 décembre 1972 (Harrison J. Schmitt/Nasa).

Eugene Cernan sur la Lune, le 12 décembre 1972 (Harrison J. Schmitt/Nasa).

L'Américain Eugene Cernan, le dernier homme à avoir foulé la surface de la Lune, en 1972, est mort, lundi 16 janvier 2017, à 82 ans. Dans cet article publié en décembre 2012, nous retracions l'ultime mission lunaire, Apollo 17. Il reste à ce jour six astronautes encore en vie à avoir foulé notre satellite.

Le premier homme à avoir marché sur la Lune, Neil Armstrong, est mort le 25 août dernier. Le dernier homme à avoir marché sur la Lune, Eugene Cernan, est beaucoup moins connu mais toujours vivant, et aujourd'hui âgé de 78 ans. Cela fera quarante ans jour pour jour, vendredi 14 décembre, que son pied a quitté le sol de notre satellite, trois jours après l’alunissage de la mission Apollo 17.

L’occasion pour de nombreux médias de célébrer cet anniversaire particulier: publication par le Telegraph d’une galerie de photos de la mission, diffusion sur Fox News d’un documentaire intitulé Fly Me To The Moon Et ce d’autant que cet anniversaire est aussi celui d’un cliché iconique de la Terre pris par les membres de la mission, celui dit de la «Bille bleue».

La «Bille bleue»: la Terre vue par les membres de la mission Apollo 17 (Nasa)

Sur la liste des douze hommes (dont huit encore en vie) ayant marché sur la Lune que publiait le New York Times après la mort de Neil Armstrong, Gene Cernan est listé en avant-dernier, pour une raison subtile: son coéquipier, le scientifique Harrison Schmitt, est devenu le dernier homme à poser le pied pour la première fois sur la Lune car il est sorti après lui du module lunaire, mais il y est aussi rentré avant lui, laissant à Cernan le titre de dernier homme sur la Lune dont se rengorge par exemple, ces jours-ci, son alma mater, l’université de Purdue (Indiana).

«Je pensais sincèrement que je n’étais pas à la fin mais au début», expliquait dans une récente interview à l’agence Bloomberg celui qui se rappelle notamment avoir laissé les initiales de sa fille tracées dans le sable lunaire.

«Alors que nous quittons la Lune à Taurus-Littrow [une vallée lunaire, NDLR], nous partons comme nous sommes arrivés et, si Dieu le veut, comme nous reviendrons, en paix et avec de l’espoir pour toute l’humanité. Bon vent à l’équipage d’Apollo 17», avait-il déclaré en effectuant ses derniers pas sur notre satellite. Les missions Apollo 18, 19 et 20, prévues au programme, avaient auparavant été reportées puis annulées par la Nasa en 1970.

Les derniers mots prononcés depuis la surface de la Lune (Nasa)

Cernan s’est depuis régulièrement prononcé en faveur de nouvelles explorations sur la Lune puis sur Mars. «Il faut que nous retournions sur la Lune», a-t-il ainsi déclaré en 2009. Un an plus tard, il a cosigné avec Neil Armstrong et Jim Lovell, le commandant de la mission Apollo 13, une lettre très dure à Barack Obama contre la politique spatiale de son administration.

Après lui, le prochain humain sur la Lune pourrait y aller, non pas au nom d’un pays ou de l’humanité, mais en tourisme privé. Le 6 décembre, Alan Stern, ancien administrateur de la direction des missions scientifiques de la Nasa, a en effet annoncé la création d’une entreprise, Golden Spike, ayant pour objectif de vendre des vols commerciaux à destination de la Lune, après les vols autour de notre satellite déjà annoncés en février par une société, Space Adventures.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (944 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte