France

Affaire Cahuzac/Mediapart: le gouvernement et la droite à fronts renversés

Temps de lecture : 2 min

«Le Parti socialiste juge extrêmement graves les attaques injurieuses dont les journalistes de Mediapart font aujourd'hui l'objet, tout particulièrement de la part de membres du gouvernement.»

Si vous pensez que cet extrait d’un communiqué de presse du PS date d’aujourd’hui et fait référence à la publication par Mediapart d’un article sur un compte en Suisse qu’aurait possédé le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac, eh bien vous vous trompez. Non, il date de juillet 2010, au plus fort de l’affaire Woerth-Bettencourt.

Dans l’affaire qui démarre entre le ministre socialiste et le site d’informations payant fondé par Edwy Plenel, le PS risque de rester bien silencieux.

Au milieu de ce silence assourdissant, Cahuzac peut néanmoins compter sur… des membres de l’opposition, qui n’ont jamais digéré l’enquête de Mediapart sur Eric Woerth et soutiennent aujourd’hui le ministre: à défaut d’être de bonne foi, au moins ont-ils le mérite de la constance. C'est ainsi le cas de Guillaume Peltier, confondateur de la motion La Droite forte, ou encore des députés Guillaumé Larrivé et Lionnel Luca, qui tous s'expriment sur Twitter.

Nathalie Kosciusko-Morizet, sur Radio Classique, a elle aussi joué la prudence, affirmant que, contrairement au PS, qui avait à l'époque soutenu Mediapart, elle considère que c'est «à celui qui accuse d'apporter les preuves». L'ancienne ministre et porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy n'a cependant pas omis d'ajouter que «s'il était avéré qu'un donneur de leçons fut lui-même un délinquant, ce serait très grave, ce serait très destructeur pour le gouvernement de François Hollande, très destructeur pour la politique».

Mais tous les membres de l'opposition sont loin d'être sur cette ligne de relative solidarité. Ainsi Laurent Wauquiez a-t-il déclaré sur i-Télé:

«Il y a quelques mois, toute information qui venait de Médiapart était considérée comme vérité établie par les socialistes et les amis de monsieur Cahuzac

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a par ailleurs demandé au ministre d'apporter rapidement des preuves de son démenti.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio