Monde

Anna Wintour bientôt ambassadrice des Etats-Unis?

France Ortelli, mis à jour le 04.12.2012 à 14 h 42

Anna Wintour / LGEPR via Flickr CC Licence by

Anna Wintour / LGEPR via Flickr CC Licence by

Haïe ou adulée, et souvent caricaturée, Anna Wintour (63 ans), rédactrice en chef de l'édition américaine du magazine Vogue à la célèbre et immuable coupe au carré, ne se contentera peut-être pas que de régner sur la planète fashion. Son carnet d’adresse pourrait lui ouvrir une nouvelle carrière, celle des rochers Ferrero et de ses légendaires réceptions: le président Obama songerait à la nommer ambassadrice des Etats-Unis en France ou en Grande-Bretagne. Ce serait une façon pour le président réélu de récompenser l'activisme politique et le soutien financier de la rédactrice en chef.

L'agence Bloomberg, qui a révélé l'information, cite deux sources anonymes proches du dossier. D'après Bloomberg et ces sources, Anna Wintour serait en compétition directe avec deux autres donateurs de la campagne du président Obama: Marc Lasry, financier et fondateur du hedge fund Avenue Capital Management pour le poste de Paris, et Matthew Barzun, président financier de la campagne présidentielle de Barack Obama pour le poste de Londres.

Dans un classement publié par le New York Times en septembre, la «grande prêtresse» de la mode est apparue comme la 4e personne la plus compétente pour lever des fonds pendant la campagne de réélection du président Obama.

On se souvient, fin septembre, d’un dîner organisé pendant la Fashion Week parisienne où Anna Wintour avait fait appel à tout son carnet d’adresse, de Scarlett Johansson à Stella McCartney en passant par Kanye West, Mick Jagger ou encore Jennifer Lopez. Le candidat président démocrate avait récolté 350.000 dollars.

La reine du gotha avait aussi co-organisé début août un dîner chez le producteur de cinéma Harvey Weinstein en présence du président, récoltant 2,3 millions de dollars (place à 35.800 dollars).

Dans une vidéo promotionnelle postée sur la chaîne YouTube officielle de la campagne présidentielle, elle appelait à tenter sa chance pour gagner une place assise à ce dîner «fantastique» aux côtes de Sarah Jessica Parker, Michelle Obama, and, of course, le président sortant:

Interrogée par Bloomberg, la porte-parole du magazine Vogue a indiqué qu’Anna Wintour n’était pas intéressée par un poste diplomatique:  

«Elle est très heureuse dans son travail actuel.»

La Maison Blanche n'a pas voulu commenter.

France Ortelli
France Ortelli (84 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte