Culture

«Obama in Pee Pee»: le conservateur Glenn Beck met une figurine d'Obama dans un bol de pipi

Temps de lecture : 2 min

Glenn Beck présente son «Obama in Pee Pee» sur The Blaze. Capture d'écran
Glenn Beck présente son «Obama in Pee Pee» sur The Blaze. Capture d'écran

Glenn Beck est un des conservateurs les plus médiatiques des Etats-Unis: producteur de télé et de radio, animateur, auteur à succès et entrepreneur, il anime notamment le show TheBlaze sur sa propre web TV.

Dans le cadre de cette émission, Beck a réalisé devant ses téléspectateurs une oeuvre d’art: une figurine de Barack Obama qu’il a glissée dans un bol censé contenir l’urine de l’animateur... L’oeuvre s’intitule «Obama in Pee Pee».

Récemment, un tableau de Michael D’Antuono représentant le président Obama crucifié dans une galerie de Boston a suscité l’indignation des conservateurs. Bien que l’artiste ait précisé qu’il ne s’agissait pas de promouvoir le président en sauveur ou de le comparer à Jesus. Pour le créateur de ce tableau intitulé Truth La vérité»), les droits du premier amendement, qui garantissent la liberté d’expression dans la Constitution américaine, devraient outrepasser le fait que certains soient heurtés:

«Nous devrions célébrer le fait de vivre dans un pays où nous avons le droit de nous exprimer librement

En retour, le but de Beck est de provoquer le plus de réactions outragées possibles à gauche, explique Aisha Harris sur Slate.com. L’oeuvre de Beck est surtout un clin d’oeil à Piss Christ, une célèbre et controversée photographie de l’artiste Andres Serrano prise en 1987, qui représente Jesus crucifié immergé dans un bol d’urine de l’artiste.

Dans la vidéo où il met la figurine d’Obama dans l’urine, Beck soutient que toutes ces provocations sont protégées par la seule oeuvre céleste exposée sur son mur: la Constitution des Etats-Unis, et notamment son premier amendement.

«Les gens de gauche sont très ouverts et tolérants, mais ils n’aiment pas qu’on vienne se plaindre quand quelqu’un prend une photo du sauveur et qu’il le met dans du pipi, a-t-il ajouté. Mais le sauveur Obama dans du pipi? Non, ça c’est trop

Mise aux enchères sur eBay, la pièce en a été retirée au prétexte qu’elle contenait des restes organiques, explique Mashable, bien que Beck ait précisé sur son site qu’il s’agissait en réalité de bière. Avant le retrait du site, les enchères pour «Obama in Pee Pee» avaient dépassé la somme de 11.000 dollars (un peu moins de 8.500 euros).

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Une rentrée 2019 sous le signe des arts lyriques à l’Opéra-Comique

Une rentrée 2019 sous le signe des arts lyriques à l’Opéra-Comique

En cet automne, (re)découvrez une scène historique de la capitale qui met à l’honneur le répertoire lyrique français tout en faisant la part belle à la création contemporaine et aux innovations artistiques.

«Martin Eden», la légende du siècle

«Martin Eden», la légende du siècle

Le film de Pietro Marcello réinvente le grand livre de Jack London pour une traversée hallucinée et lucide d'un passé porteur des promesses, des menaces et des fantômes du présent.

«Sorry for Your Loss», pour en finir avec le deuil parfait

«Sorry for Your Loss», pour en finir avec le deuil parfait

La télévision n'a plus peur d'aborder les questions de santé mentale, et elle commence à comprendre comment le faire intelligemment. La preuve avec «Sorry for Your Loss».

Newsletters