Comment les smartphones et les appareils photos changent les cérémonies de mariage

Wedding 6 / Marcoccia via Flickr CC license by

Imaginez que vous vous mariez aujourd'hui. C'est le grand jour, la musique résonne, vous avancez vers votre promis (ou vous attendez votre promise) et là, à la place des visages de vos amis et votre famille tentant de ne pas pleurer, vous ne voyez qu'une série de smartphones et d'appareils photos braqués sur vous.

CNET.com note que le fait de vouloir prendre une photo du couple n'est pas en soi nouveau, mais que les invités shootent désormais les mariages de façon beaucoup plus intense, et partage le tout en temps réel sur les réseaux sociaux. Ce qui, de façon peu surprenante, ne plaît pas du tout aux photographes et vidéographes officiels de mariage, ceux qui sont payés par les mariés pour immortaliser leur fête. Geoff Schatzel, directeur d'une entreprise de photo/vidéos de mariage, raconte ainsi:

«Je remarque davantage ces invités, puisqu'ils ont tendance à interférer sans s'en rendre compte, vu qu'ils n'ont jamais photographié un mariage ou travaillé avec d'autres professionnels. Quand il y a déjà deux vidéastes et deux photographes à un mariage, ajouter une cinquième personne qui tente de prendre des photos peut rendre difficile le travail de ceux qui ont été engagés pour ça.»

De là est née une nouvelle tendance –en Australie en tout cas–, d'après CNET: les «mariages unplugged», où les mariés demandent à leurs invités de ne pas dégainer leurs smartphones, et de ne pas tweeter/ facebooker / instagrammer l'évènement en direct. Une future mariée demandait par exemple conseil sur un forum il y a quelques mois quant à la façon de demander poliment à ses invités de ne pas prendre de photos et/ou de ne pas les poster sur Facebook en direct.

Tous les couples ne sont pas aussi anti-liveblog de leur mariage. L'application «Wedding Party» permet ainsi de collecter toutes les photos prises par les invités d'un mariage au même endroit, que Gizmodo apprécie entre autres parce que «même un pro ne peut pas capturer tous les moments» d'un mariage.

Dans un autre style, la photographe professionnelle californienne Kim A. Thomas a par exemple eu comme consigne en septembre de photographier un mariage uniquement via un iPhone, et d'éditer le tout sur Instagram. Elle a tout de même utilisé tout un arsenal d'accessoires pour améliorer les possibilités de son iPhone.