France

La France bientôt ruinée... comme sous Louis XIV?

Annabelle Georgen, mis à jour le 25.11.2012 à 16 h 03

«Portrait de Louis XIV en costume de sacre» par Hyacinthe Rigaud (1701).

«Portrait de Louis XIV en costume de sacre» par Hyacinthe Rigaud (1701).

Après The Economist et sa une sur «la bombe à retardement au cœur de l'Europe» le week-end dernier, c'est au tour de Die Welt de rajouter une couche de french bashing, références historiques à l'appui. Dans un article intitulé «La folie des grandeurs mène la France à la ruine», le quotidien allemand estime que notre pays, «bien plus que les autres, a une propension à vivre au-dessus de ses moyens», et ce depuis des siècles, comme nous l'enseignent les déboires du guerrier Louis XIV aux XVIIème et XVIIIe siècles:

«Louis XIV se faisait appeler le Roi Soleil —ce qui était promesse de richesse, de grandeur et de bonheur. Mais à la fin de sa vie le petit peuple parisien cracha sur son cercueil —et avait de bonnes raisons à cela. [...] À la mort du Roi Soleil, la monnaie française était ruinée, le pays appauvri. En opprimant, en torturant et en chassant les huguenots protestants, le plus chrétien de tous les rois, comme il se faisait appeler, priva en outre le pays de son élite économique, qui fut accueillie à bras ouverts en Hollande, en Angleterre et dans l'Allemagne protestante.»

Si François Hollande «ne se ressaisit pas» comme l'avait fait Sarkozy en réduisant les dépenses de l'État, ce qui s'est passé du fait de la folie des grandeurs de Louis XIV pourrait à nouveau être d'actualité, conclut le quotidien:

«Les faits parlent d'eux-mêmes, et chacun le sait: si la France continue sur la même lignée, l'euro s'effondrera dans un ou deux ans.»

Annabelle Georgen
Annabelle Georgen (343 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte