France

UMP: les irrégularités du scrutin dénoncées par le camp Fillon

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 20.11.2012 à 18 h 47

En 2010. Regis Duvignau / Reuters

En 2010. Regis Duvignau / Reuters

Alors que François Fillon a renoncé à contester la victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP, le site du Monde publie la lettre envoyée lundi (avant donc la proclamation des résultats) par son directeur de campagne, Eric Ciotti, au président de la Commission de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP pour lui transmettre la liste des irrégularités constatées par son équipe dans plusieurs bureaux de vote.

Des procès-verbaux de bureaux de vote non signés, des noms ajoutés de façon manuscrite sur les listes électorales, des procurations suspectes comme dans les Bouches-du-Rhône:

«152 procurations ont été établies, sur un total de 639 suffrages exprimés, soit un taux de 23,78%. Cela change totalement le résultat du vote. AVEC LES PROCURATIONS: Copé 71,67% Fillon 28,33% SANS LES PROCURATIONS: Copé 47,89% Fillon 52,11%»

Les copéistes ont, pour leur part, dénoncé des fraudes notamment dans les Alpes-Maritimes et dans le bureau de vote de la circonscription d'Eric Ciotti.

Selon les chiffres rendus publics par le sénateur Patrice Gélard, président de la Cocoe, un peu avant 23 heures lundi 19 novembre, Jean-François Copé a recueilli 87.388 voix (50,03%) et François Fillon 87.290 voix (49,97%). 175.000 militants ont voté, ne départageant les deux candidats que de 98 voix. En 2008, après une nuit de palabres et de contestations, Martine Aubry l'avait elle emporté de 42 voix sur Ségolène Royal sur un total de 135.000 bulletins, mais après examen des contestations par la commission de récolement du PS, son avance avait été portée à 102 voix.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte