Monde

John McAfee, pionnier de l'antivirus, raconte sa cavale sur un blog

Grégoire Fleurot, mis à jour le 20.11.2012 à 10 h 07

Illustration du blog The Hinterland de John McAfee

Illustration du blog The Hinterland de John McAfee

John McAfee, le pionnier du logiciel antivirus recherché par la police du Belize pour une affaire de meurtre, a ouvert un blog, intitulé The Hinterland, sur lequel il raconte sa cavale, rapporte le site Cnet.

Le fondateur de l’entreprise qui porte son nom fuit la police depuis plus d’une semaine après que son voisin, Gregory Faull, a été retrouvé mort, tué par balles samedi 10 novembre. Faull s’était notamment plaint des chiens de McAfee et de ses gardes de sécurité armés.

McAfee a déclaré aux médias qui l’ont contacté qu’il est accusé à tort par les autorités du Belize, petit pays d’Amérique centrale coincé entre le Guatemala et le Mexique, et qu’il craint pour sa vie en cas d’arrestation. Dans une interview avec le journaliste du magazine Wired Joshua Davies, qui est en contact fréquent avec lui, il déclarait mardi 13 novembre:

«Beaucoup de gens meurent en prison ici en s’étouffant dans leur propre vomi, en se pendant parce qu’ils sont trop malheureux, en se faisant battre à mort par des codétenus ou pour pleins d’autres raisons.»

Chad Essley, un ami de McAfee, a confirmé à CBS News que le blog de celui-ci était bien authentique. Dans un billet publié le 18 novembre intitulé «Punition d’innocents», McAfee affirme que plusieurs de ses proches sont détenus ou harcelés à cause de leur lien avec lui:

«Après le meurtre de Mr. Faul [sic], la police a commencé une rafle systématique de mes amis et associés.»

Il affirme se déplacer avec une femme de 20 ans, Samantha, qui l’aide à se nourrir, à s’habiller et à se cacher. Dans le premier billet de son blog écrit le 17 novembre, il critique les médias, qu’il accuse de l’avoir diffamé:

«La presse fait ce qu’elle sait faire de mieux, de manière autonome et intéressée. Ma personnalité et les récents évènements de ma vie ont été dramatisés au maximum.»

Il s’y attarde plus particulièrement sur Jeff Wise, un journaliste qui avait récemment publié un portrait de lui de sur le site Gizmodo intitulé «Secrets, combines et beaucoup d’armes à feu: dans le cœur ténébreux de John McAfee», qui décrivait le pionnier de l’antivirus comme étant devenu de plus en plus imprévisible au cours des dernières années.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
internetblogpoliceenquêteMcAfee
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte