Monde

A quoi ça ressemble, un raciste sur Twitter?

Temps de lecture : 2 min

Carte des tweets racistes aux Etats-Unis élaborée par Floating Sheep.
Carte des tweets racistes aux Etats-Unis élaborée par Floating Sheep.

Deux jours après l'élection d'Obama, le 8 novembre, Floating Sheep, groupe d'universitaires géographes a publié une carte des tweets racistes aux Etats-Unis.

Ils ont regroupé l'ensemble des tweets géolocalisés qui faisaient référence à l'élection et contenaient des termes racistes. Ils en ont recensés 395.

Ensuite, ils ont mathématiquement obtenu le rapport entre le nombre de tweets racistes par Etat et le nombre de tweets total dans cet Etat. Conclusion: le Mississipi et l'Alabama sont les Etats où la proportion de tweets racistes est la plus élevée.

Pour les universitaires, «ces résultats soutiennent l'idée qu'il y a quelques concentrations évidentes de tweets haineux, centralisées dans le sud-est des Etats-Unis».

Sur la même ligne, un Tumblr «Hello There, Racists!» réalise avec des tweets le portrait d'utilisateurs du réseau social qui postent régulièrement des propos racistes. Pour chaque twittos, plusieurs de ses tweets (souvent avec des photos) sont agrégés afin de créer un portrait en tweet.

Le blog Jezebel s'était, lui aussi, au lendemain de l'élection le 7 novembre, intéressé aux tweets racistes et avait réalisé un diaporama avec quelques tweets racistes évoquant la réélection du premier président noir des Etats-Unis.

Laure Beaulieu

Newsletters

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

Certains experts estiment que Pékin pourrait bien laisser décroître encore plus la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

Newsletters