Monde

La BBC, en crise, fait encore du bon journalisme

Cécile Chalancon, mis à jour le 11.11.2012 à 18 h 07

La Beeb est en crise, mais elle continue pourtant à nous donner des leçons de journalisme.

Le 10 novembre au soir, George Entwistle a démissionné. Il était le directeur général de la BBC depuis 54 jours. Il n'aura pas résisté aux deux scandales qui ont secoué le service public britannique. Le dernier en date? Comme l'explique Le Temps, un reportage diffusé dans Newsnight, «son émission-phare d’investigation, dans laquelle un témoin affirmait avoir été victime de sévices sexuels de la part d’un ancien membre important du parti conservateur dans un foyer de jeunes dans les années 1970». Aucun nom n'était cité, mais celui de l’ancien trésorier conservateur Alistair McAlpine «avait ensuite largement circulé sur Internet».

Une accusation sans fondement, la supposée victime s'exprimant dans le reportage s'étant rétractée.

Mais, alors que le travail de la BBC est largement pris en défaut, la «vénérable institution» nous montre ce qu'elle sait faire, si bien.

George Entwistle était l'invité samedi de Radio 4, radio de la BBC, pour parler du scandale. Et là où d'autres auraient tout simplement laissé la parole à leur patron... La BBC nous offre une interview sans concession, interrogeant les méthodes, demandant des justifications, ne se contentant pas de réponses langue de bois.

Il y reconnaît que «le reportage de Newsnight était éditorialement inacceptable» mais peine, face aux questions du journaliste, à justifier sa façon de gérer –notamment en amont, il explique ne pas avoir vu le reportage avant diffusion, malgré des alertes– le scandale.

Les réponses de Entwistle n'ayant pas été jugées convaincantes, ce dernier a posé sa démission à la suite de cette interview.

La situation de la BBC est néanmoins critique. Comme le rappelle l'AFP, «Newsnight est soupçonné d'autocensure, pour avoir passé à la trappe en début d'automne un sujet incriminant Jimmy Savile, animateur ultra populaire de la BBC dans les années 60-80», Jimmy Savile étant soupçonné d'avoir abusé sexuellement de 300 enfants et adolescentes pendant 40 ans.

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte