France

UMP-FN: un militant de droite sur deux souhaite des accords électoraux

Cécile Chalancon, mis à jour le 11.11.2012 à 14 h 36

Marine Le Pen lors d'un meeting à Lille le 19 février 2012, REUTERS/Pascal Rossignol

Marine Le Pen lors d'un meeting à Lille le 19 février 2012, REUTERS/Pascal Rossignol

La radicalisation des sympathisants de droite se poursuit, selon un sondage publié ce dimanche dans le Journal du Dimanche.

L'étude, menée par l'Ifop du 6 au 8 novembre sur un échantillon de 2.023 personnes, montre que 50% des sympathisants de droite souhaitent que l'UMP et le Front national passent des accords électoraux pour les élections locales (municipales, cantonales, régionales...). Ils sont également 50% à répondre non.

Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop, explique au JDD:

«Entre les sympathisants UMP et ceux du FN, il n’y a plus grand-chose.»

Le JDD continue: «Il est que sur l’assistanat, les chômeurs, l’immigration ou l’islam, la convergence est presque totale.»

Par exemple:

  • 88% des sympathisants UMP et 97% des sympathisants FN pensent que «l'islam progresse trop en France».
  • 84% des sympathisants UMP et 97% des sympathisants FN pensent qu'il y a «trop d'immigrés en France».

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

Quand on se penche sur le détail de l'étude, on constate malgré tout que le souhait d'alliance UMP-FN est en baisse depuis juin 2012 chez les sympathisants UMP. En juin, ils étaient 48% à souhaiter ces accords électoraux, ils sont 44% à se prononcer pour en novembre. Et ils sont 56% à les refuser (contre 52% en juin).

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

En revanche, les sympathisant FN sont largement plus favorables à ces alliances (avec une faible évolution: 73% en novembre contre 72% en juin). Et cela même alors que Marine Le Pen continue à rejeter tout accord avec l'UMP.

 

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte