Sandy: @comfortablysmug s'excuse pour avoir diffusé de fausses informations

L'utilisateur de Twitter @comfortablysmug s'est excusé sur son compte Twitter le 30 octobre.

Comme nous vous l'avions expliqué, la veille, pendant l'ouragan Sandy, il avait diffusé de fausses informations sur son compte suivi par plus de 6.000 personnes, notamment des journalistes qui respectaient son jugement.

«Je souhaite faire des excuses sincères, humbles et inconditionnelles au peuple de New York», a-t-il tweeté. Dans son tweet, il a également intégré une capture d'écran d'une déclaration plus longue dans laquelle il explique prendre «l'entière responsabilité de [s]es actes». «Je regrette profondément le désarroi ou le mal qu'ils ont pu causer.»

@comfortablysmug avait par exemple annoncé à tort que Con Edison (société qui fournit l'électricité et le gaz aux habitants de New York) aurait coupé l’électricité dans tout Manhattan (Con Edison a immédiatement démenti), que le gouverneur de New York Andrew Cuomo aurait été bloqué dans la City, et aussi que la Bourse aurait été inondée.

La plupart de ces fausses informations ont été rapidement démenties. Mais certaines chaînes de télévision, comme CNN ou le Weather Channel, ont quand même parlé du New York Stock Exchange sous l’eau.

@comfortablysmug, qui disait sur son profil travailler dans la finance et soutenir Mitt Romney, s'appelle en réalité Shashank Tripathi. Il est analyste financier et le manager de campagne de Christopher R. Wight, le candidat républicain de la 12e circonscription de New York à la Chambre des Représentants.

Dans sa déclaration du 30, il ajoute qu'il a «démissionné de la campagne pour le Congrès de Christopher Wight» mais il appelle toujours à voter pour lui. Il conclut:

«J'espère que les électeurs de New York le verront uniquement pour ces qualités et non pas pour mes actions des dernières 24 heures.»

Cet appel au vote n'est pas sans énerver Matthew Keys de Reuters, qui tweete:

«Des excuses avec un "s'il vous plaît songez à voter pour" qui y est attaché ce ne sont pas des excuses.»

Pour avoir diffusé de fausses informations et avoir menti sur son identité, @comfortablysmug s'est vu violemment critiquer par les utilisateurs du réseau social.

«Il a été traité de "sociopathe narcissique", d'"ordure" et de "méchant de Twitter"», rapporte The Atlantic Wire. La journaliste américaine Amy Z. Quinn s'est même demandée s'il n'était pas le plus gros troll de tous les temps.

Le conseiller municipal de New York Peter Vallone a, lui, annoncé à Buzzfeed «qu'il a demandé au procureur de New York de mener des investigations contre l'utilisateur de Twitter Shashank Tripathi qui a diffusé de fausses informations durant l'ouragan Sandy».

Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
Publié le 31/10/2012
Mis à jour le 31/10/2012 à 12h17