Les cookies, le mauve, le Velcro: les inventions dues au hasard

Army scientists energize battery research/RDECOM via FlickrCC Licence By

Le Christian Monitor recense 15 inventions qui sont dues au hasard. La superglue, la pâte à modeler, la couleur mauve, le four à micro-ondes, le Velcro ou encore les cookies aux pépites de chocolat n'existeraient si le hasard n'avait pas fait que quelqu'un les découvre.

Certaines des histoires de ces découvertes, racontées par le Christian Monitor, sont incroyables: la couleur mauve a par exemple été découverte par un chimiste, William Perkin, qui cherchait un médicament pour soigner le paludisme. Les cookies aux pépites de chocolat par une femme qui n'avait pas de chocolat de cuisine et l'a remplacé par du chocolat légèrement sucré. Autre exemple plus connu: les chips ont été inventées par un cuisinier d'un restaurant proche de Saratoga Springs dans l'Etat de New York, énervé par l'un de ses clients qui lui demandait des patates toujours plus fines.

En juillet 2012, Bruce Toussaint avait évoqué le même sujet. Une de ses invités, Marie-Noëlle Charles, ingénieur agronome auteure de Ces petits hasards qui bouleversent la science, a recensé dans son livre 50 découvertes qui sont le fruit du hasard. Elle raconte l'une d'elles, la découverte du four à micro-ondes, au micro d'Europe1:

«Un ingénieur après la Seconde Guerre mondiale qui travaillait sur les radars était tellement passionné par ce sujet qu'il en oubliait de manger normalement. Un jour il s'est rendu compte qu'à l'approche des radars sur lesquels il travaillait, ses barres chocolatées fondaient.»

Elle raconte aussi comment un inventeur suisse, après la Seconde Guerre mondiale également, eu l'idée du Velcro après une balade en montagne avec son chien, qui était revenu embêté par les fruits d'une plante qui s'étaient accrochés à ses poils. Quand il regarda avec son microscope, il vit les petits crochets qui permettent aux fruits de s'accrocher: le Velcro naîtra vingt ans plus tard, le temps nécessaire à cet inventeur pour développer son projet.

L'autre invité de Bruce Toussaint, le journaliste scientifique Michel Chevalet, expliquait néanmoins, citant Louis Pasteur que: «Le hasard ne favorise que les esprits préparés.» C'est-à-dire qu'il faut des connaissances scientifiques, avoir un esprit préparé pour faire cette découverte pour être capable de tirer les conséquences de ce que nous donne à voir le hasard.