France

Heure d'hiver: dimanche 28 octobre à 3 heures du matin, il sera 2 heures

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 27.10.2012 à 15 h 52

Clock Work Man / smemon87 via Flickr CC License By

Clock Work Man / smemon87 via Flickr CC License By

Si à 3 heures du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, vous êtes encore éveillé, vous pourrez le crier haut et fort autour de vous: «Le changement, c'est maintenant». Car à 3 heures, il sera temps de reculer votre montre d'une heure et de profiter d'une fin de soirée prolongée... Et d'une heure de sommeil supplémentaire.

«Institué en France en 1975 suite au choc pétrolier de 1973-74, le changement d’heure a pour objectif d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage», précise le site du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie. «Il s’agit principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel».

Une directive européenne de 2001 fixe ainsi pour tous les Etats membres l'heure du changement d'heure. Comme le précise le site de l'administration «Service-Public»:

«depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.»

Soit pour cette année, dimanche 28 octobre 2012.

Le ministère de l'écologie estime par ailleurs que le changement d’heure «a permis d’économiser 440 GWh en éclairage 2009, soit la consommation d’environ 800.000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l’émission de 44.000 tonnes de CO2.» Notons que, comme le précise l'AFP, la France émet 460 millions de tonnes équivalent CO2 par an.

Comme l'écrit Challenges, le changement d'heure fait toujours polémique, «car l'heure française d'été est en décalage de deux heures avec l'heure solaire (GMT+2)

Ainsi l'Association française contre l'heure d'été double (ACHED) «conteste le réel gain d'énergie lié au changement d'heure et estime que "cette avance exagérée n'améliore pas notre relation au soleil, à sa lumière et à sa chaleur, mais bien au contraire”», précise le magazine.

 
Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte