Culture

Facebook mène l'enquête sur l'affaire des identifiants vendus sur Internet

Temps de lecture : 2 min

I hate Facebook! / Global X via Flickr CC, Licence By
I hate Facebook! / Global X via Flickr CC, Licence By

Jeudi 25 octobre, Slate vous expliquait qu’un mystérieux développeur d’applications sur Facebook avait vendu sur Internet les identifiants de près de 1 million d’utilisateurs du premier réseau social du monde, et ce pour la modique somme de 5 dollars. Le blogueur tchèque Bogomil Shopov avait acheté ses informations, vérifiant par la même occasion qu’elles appartenaient bien à de réels internautes.

Vendredi 26 octobre, le site américain Mashable.com explique que Shopov a depuis été contacté par Facebook. D’après l'internaute tchèque, Facebook voulait récupérer les données qu’il avait lui-même acheté sur le site Gigbucks. La compagnie américaine souhaite mener son enquête sur la fuite et la vente de ces données, qui constituent une violation claire de la politique de confidentialité du site.

Contacté par Mashable, Shopov a raconté l’échange de mails qu’il avait eu avec Facebook entre mercredi et jeudi :

«Ils m’ont appelé la nuit dernière pour me demander pourquoi j’écrivais ces choses sur mon blog […] Nous nous sommes accordés sur la manière de leur faire parvenir ces données. Je les leur ai transmises aujourd’hui via leur système de sécurité. J’ai promis de détruire le fichier, ce que j’ai fait.»

Désormais en possession de ce fichier, Facebook semble vouloir mener une enquête pour mettre la main sur le développeur d’application qui a pu se livrer à cette vente totalement illégale.

Pierrick de Morel

Newsletters

«Docteur La Peluche pourrait être la première femme afro-américaine à la Maison-Blanche»

«Docteur La Peluche pourrait être la première femme afro-américaine à la Maison-Blanche»

Tout semblait sur les rails: Dottie allait devenir un grand médecin. Mais Michelle Obama est passée par là.

La honte, j'ai passé tout mon week-end à regarder «Breaking Bad»

La honte, j'ai passé tout mon week-end à regarder «Breaking Bad»

[BLOG You Will Never Hate Alone] Pendant quarante-huit heures, j'ai renoncé à être un homme pour devenir une vermine de spectateur jamais assez rassasié.

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

Parfaitement dissemblables, ces films français, iranien et nord-américain surgissent en même temps sur les écrans, et témoignent ensemble de l'inventivité du cinéma, un peu partout dans le monde.

Newsletters