Monde

Berlusconi condamné à quatre ans de prison ferme pour évasion fiscale

Temps de lecture : 2 min

Berlusconi. Alessio85 via Flickr CC Licence by
Berlusconi. Alessio85 via Flickr CC Licence by

Le tribunal de Milan a condamné vendredi 26 octobre Silvio Berlusconi à quatre ans de prison ferme pour évasion fiscale dans l’affaire du rachat de droits de diffusion par son groupe de télévision, Mediaset, rapporte le site du quotidien italien La Repubblica.

Reuters précise que l’ancien président du Conseil italien a encore la possibilité de faire deux fois appel avant une décision finale, et n’aura pas à purger de peine de prison tant que son dernier appel n’aura pas été jugé.

Le procureur avait requis une peine de trois ans et huit mois. La condamnation interdit aussi à Berlusconi tout mandat public pour trois ans.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Cette décision intervient deux jours après que Berlusconi, qui est âgé de 76 ans, a confirmé qu’il ne serait pas le candidat de son parti de centre-droit le Peuple de la liberté (PDL) aux prochaines élections.

Newsletters

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les talibans exigent désormais que les journalistes femmes se dissimulent le visage.

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

La population rom est victime de la guerre en Ukraine comme aucune autre. Pour elle, l'ennemi est partout et le refuge nulle part.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio