Culture

Comment un postier texan est devenu designer pour Hermès

Temps de lecture : 2 min

One of Kermit Oliver's designs for Hèrmes, par Jason Sheeler
One of Kermit Oliver's designs for Hèrmes, par Jason Sheeler

Comment un postier texan est devenu designer pour Hermès: voilà l’histoire étrange et originale à laquelle s’est intéressé l'écrivain américain Jason Sheeler et que reprend la radio américaine NPR.

L’année dernière, alors que Jason Sheeler travaille sur un article à propos des fameux carrés Hermès, il effectue un voyage à Lyon afin de visiter les usines du créateur français. Sur place, une employée de la marque lui montre alors un magnifique foulard, intitulé Faune et Flore du Texas. La jeune femme lui explique que c’est son foulard préféré, et qu’il a été dessiné par Kermit Oliver, un Texan de 70 ans qui présente deux particularités.

Tout d’abord, il est le seul Américain à avoir travailler dans le design pour Hermès. Mais surtout, la première profession de Kermit Oliver n’était pas du tout celle de designer: «En fait, il est postier», explique l’employée lyonnaise.

Une information qui suscite aussitôt la curiosité de Jason Sheeler, qui se met alors en tête de rencontrer le Texan. Après de nombreux mails, il finit par obtenir un rendez-vous chez lui, à Waco. Cette rencontre a donné lieu à un portrait de l'artiste, publié dans le numéro d’octobre du Texas Monthly. Interviewé par la NPR, Jason Sheeler raconte la vie bien ordonnée de cet artiste pas comme les autres:

«Il travaille la nuit à la poste, rentre chez lui, peint un peu, se repose et retourner travailler. Il peut vivre avec deux ou trois heures de sommeil par jour. Il mange un sandwich à sa pause déjeuner. Il prend une pause de trente minutes, et puis il retourne poster du courrier.»

L’art a toujours fait partie de la vie de Kermit Oliver, puisqu’en 1970, une galerie de Houston lui avait déjà consacré une exposition, faisant ainsi de lui le premier artiste noir à être exposé dans cette ville. C’est là que Kermit Oliver a rencontré Shelby Marcus et, plus tard, son mari Lawrence, à qui il doit son poste chez Hermès.

«La marque cherchait un artiste pour faire un foulard avec un motif inspiré du sud-ouest, raconte Sheeler, et Lawrence Marcus a dit: "vous savez quoi? Je connais ce type. J'ai le type dont vous avez besoin".»

C’est ainsi que Kermit Oliver, petit poster texan, est devenu designer pour Hermès. Depuis, l’artiste a réalisé 16 foulards pour le créateur français, et continue, encore aujourd'hui, à cumuler ces deux métiers, pourtant bien différents.

Pierrick de Morel

Newsletters

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

Newsletters