Monde

Malala Yousafzai est consciente

Temps de lecture : 2 min

DR
DR

Les nouvelles concernant la jeune militante Pakistanaise pour les droits des femmes que les talibans avaient tenté d'assassiner sont rassurantes. Malala Yousafzai, 14 ans, est désormais consciente et s'est levée vendredi pour la première fois depuis l'attentat le 9 octobre.

CBS News raconte que Malala, qui a été évacuée vers un hôpital britannique après que des médecins avaient réussi à extraire une balle logée dans la tête, a très peu de souvenirs de ce qui s'est passé:

[Malala] se souvient qu'elle était au Pakistan dans un bus scolaire et ensuite elle s'est réveillé dans un pays étranger. La première chose qu'elle a demandé quand elle est sortie du coma dans lequel elle avait été plongée était de savoir dans quel pays elle était.

Malala n'est plus sous respirateur artificiel mais reste intubée pour pouvoir respirer. Elle ne parle pas encore et communique en écrivant. Les médecins espèrent pouvoir commencer la chirurgie réparatrice d'ici quelques semaines, dès que Malala sera en meilleure santé. Actuellement, elle est traitée pour une infection un niveau de sa blessure.

Pendant ce temps au Pakistan, dit CNN, les talibans menacent les journalistes qui tentent de couvrir la tentative d'assassinat de la jeune fille.

Malala Yousafzai est devenue une des figures de l'anti-extrémisme, à l'âge de 11 ans, quand elle a ouvert un blog (sous pseudo) sur la BBC pour raconter la vie de sa région contrôlée par les Talibans, et son désir d'aller à l'école. Si elle s'en sort, les Talibans ont promis qu'ils essayeraient de la tuer à nouveau, ce qui n'étonne pas William Dobson, de Slate.com:

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

«Une adolescente en faveur de l'éducation des filles est la chose la plus terrifiante au monde pour les Talibans. Elle n'est pas une activiste d'une ONG occidentale qui vient de débarquer dans la région pachtoune et distribue des manuels. Elle est beaucoup plus dangereuse: une partisane du progrès et de l'éducation vivante et du coin. Si des gens comme Yousafzia se multipliaient, les Talibans n'auraient plus d'avenir.»

Newsletters

Pour la première fois, l'Inde compte plus de femmes que d'hommes

Pour la première fois, l'Inde compte plus de femmes que d'hommes

On recense désormais 1.020 femmes pour 1.000 hommes au sein de la population.

Le casse-tête chinois des talibans

Le casse-tête chinois des talibans

[TRIBUNE] En augmentant la répression contre les Ouïghours réfugiés en Afghanistan pour apaiser la Chine, ils risquent de passer pour des collaborateurs; en refusant de le faire, ils pourraient s'attirer les foudres de Pékin et dire adieu à l'investissement nécessaire à la survie de leur régime.

La Corée du Sud lance un groupe de travail sur l'interdiction de la viande de chien

La Corée du Sud lance un groupe de travail sur l'interdiction de la viande de chien

Le président Moon Jae-in a proposé d'examiner la possibilité de mettre fin à cette consommation séculaire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio