Monde

L'UE et le Canada négocieraient en secret un accord économique qui reprendrait les dispositions d'Acta

Temps de lecture : 2 min

Stop Acta / Roberto Pasini via FlickrCC License by
Stop Acta / Roberto Pasini via FlickrCC License by

Les activistes des libertés numériques sont inquiets: Acta est de retour. Le traité international anti-contrefaçon qui avait déchaîné les passions se réinvite discrètement en Europe, dénonce Electronic Frontier Foundation (EFF).

L’Union européenne négocierait en secret un accord de libre-échange (le Ceta pour Comprehensive Economic and Trade Agreement) avec le Canada. Le Canada, qui a déjà signé Acta en 2011 en même temps que d’autres pays tels que le Japon ou les Etats-unis tente d’intégrer Acta à l’accord commercial avec l’Union européenne.

Cet accord reprendrait mot pour mot certaines des dispositions les plus controversées d’Acta telles que la criminalisation des violations de copyright sur Internet ou certaines atteintes au respect de la vie privée qui avaient amené le Parlement européen à rejeter à près de 92% Acta en juillet 2012.

EFF accuse le Canada et l’Union européenne de se livrer à du «blanchissement politique» en tentant de faire passer les dispositions d’Acta au sein d’un accord plus global.

Newsletters

Au Maghreb, des cafés réservés aux femmes font débat

Au Maghreb, des cafés réservés aux femmes font débat

Passer un moment à l'abri de la pression sociale, c'est la promesse faite aux clientes de ces établissements. Deux d'entre eux viennent d'ouvrir dans le nord du Maroc.

L'électorat afro-américain et Joe Biden, un choix paradoxal?

L'électorat afro-américain et Joe Biden, un choix paradoxal?

Depuis les années 1980, le troisième lundi de janvier est un jour férié aux États-Unis —«le Martin Luther King Day»— pour célébrer l'anniversaire du célèbre activiste du mouvement des droits civiques dans les années 1960.  ...

Cette nuit, il risque de pleuvoir des iguanes en Floride

Cette nuit, il risque de pleuvoir des iguanes en Floride

La vague de froid qui touche l'État du sud des États-Unis paralyse ces spécimens.

Newsletters