Monde

Le prix Nobel est-il une histoire d’hommes?

Temps de lecture : 2 min

Nobel-Prize/Abhijit Bhaduri via Flickr CC Licence by
Nobel-Prize/Abhijit Bhaduri via Flickr CC Licence by

«L’Union européenne –qui a reçu le Nobel de la Paix– mise à part, tous les lauréats du Nobel de cette année sont des hommes», relève NPR. «Ces hommes rejoignent les rangs des centaines de personnes qui ont reçu des récompenses au cours des 111 dernières années. Mais ce qu’il y a de surprenant sur la liste des lauréats du Nobel, est de voir que si peu de femmes y figurent.»

A l’heure actuelle, 43 femmes ont reçu le Nobel. Sur 862 personnes.

L’une des raisons, explique NPR est que les sciences n’ont jamais favorisé les femmes. Aux Etats-Unis par exemple des lois visant à lutter contre le népotisme empêchaient les femmes chercheuses de travailler dans les mêmes universités que leurs époux jusqu’en 1971. Or la moitié des femmes scientifiques étaient mariées à des scientifiques, mais restaient souvent à la maison, ne pouvant faire de la recherche dans l’université proche, ainsi privées de laboratoires.

«L’Europe n’était pas plus favorable aux femmes dans le domaine de la science», souligne NPR, «du moins dans la première moitié du XIXe siècle»: leur accès à l’éducation, aux grandes écoles, était bien plus compliqué que pour les hommes.

Dans d’autres domaines, comme la littérature, des femmes ont reçu, depuis le début du Nobel, des récompenses:

«Si l’on se concentre sur les années 1940, on avait même le sentiment qu’il y avait un progrès, lent mais graduel, mais il s’est ensuite effondré après la guerre.»

L’un des problèmes auxquels sont aussi confrontées les femmes, précise NPR, est l’absence de nominations. «Pour être envisagé pour le Nobel, il faut être nominé. Dans ce jeu de statistiques, les femmes sont toujours sous-représentées», selon Mary Ann Liebert, fondatrice de la Rosalind Franklin Society destinées à assurer davantage de nominations et de prix pour les femmes dans le domaine de la science. «Les hommes se nominent entre eux et les femmes ne se nominent pas».

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

Privé de «Davos du désert»

Privé de «Davos du désert»

La Hongrie gère la crise du logement en envoyant ses SDF en prison

La Hongrie gère la crise du logement en envoyant ses SDF en prison

Vivre dans la rue est désormais un délit passible de prison ferme dans l’ensemble du pays.

Trump dit avoir un «instinct naturel pour la science»

Trump dit avoir un «instinct naturel pour la science»

Et son instinct lui dit que la menace du réchauffement climatique est exagérée.

Newsletters