Life

Le véritable père de Dolly est mort

Jean-Yves Nau, mis à jour le 15.10.2012 à 15 h 18

Le corps naturalisé de Dolly via Wikipédia, License CC.

Le corps naturalisé de Dolly via Wikipédia, License CC.

Co-créateur de la brebis Dolly le Pr Keith Campbell est mort le 5 octobre à l’âge de 58 ans. L’information a été rendue publique le 12 octobre par l’université de Nottingham qui n’a pas précisé les causes du décès. Keith Campbell avait été à l’origine de la naissance du premier mammifère adulte créé à partir de la technique du clonage avec Ian Wilmut. Mais alors que ce dernier a été systématiquement présenté dans les médias comme le père de la célèbre brebis c’est bien Campbell qui, dans l’ombre, avait accompli l’essentiel de ce travail de pionniers.

Né en 1954 à Birmingham, ce spécialiste de biologie cellulaire et d’embryologie avait commencé modestement comme technicien de laboratoire médical avant d’entreprendre des études de microbiologie l'Université Queen Elizabeth College de Londres. Après un doctorat obtenu à l'université du Sussex il avait rejoint, en 1991, l'Institut Roslin de Midlothian (Ecosse). C’est là qu’il avait commencé à travailler la question de la production d’embryons animaux à partir de la technique de transfert nucléaire.

Cette même technique avait été préalablement utilisée avec succès par John B. Gurdon qui vient, pour cette raison, de recevoir le prix Nobel 2012 de médecine et de physiologie. Mais là où Gurdon avait travaillé sur la grenouille, Campbell et Wilmut devaient –à la stupéfaction générale– réussir la manipulation chez un mammifère adulte. Campbell avait ensuite rejoint l’université de Nottingham en 1999.

La publication scientifique annonçant la création de Dolly avait été faite dans l’édition datée du 27 février 1997 de Nature. Elle établit sans conteste que c’était bien Campbell (dernier signataire) qui était le patron de l’équipe du Roslin Institute. Cette équipe était d’autre part composée de trois autres chercheurs qui travaillaient alors pour  la firme écossaise PPL Therapeutics aujourd’hui disparue.

Ian Willmut  avait certes joué un rôle central dans ce travail: il avait signé en premier cette communication. Fait chevalier en 2008 il fut toutefois fréquemment  accusé de s’être un peu trop attribué la paternité de ce travail. Il devait par la suite reconnaître que cette paternité revenait «pour 66%» à son collègue Campbell.

L’annonce de la création de Dolly devait rapidement alimenter de nombreux débats et polémiques quant à l’usage qui pourrait ou devrait être fait de la technique du clonage dans l’espèce humaine. Interrogé sur l’usage reproductif qui pourrait être fait de sa technique dans l’espèce humaine Campbell avait répondu au New York Times que sa méthode était beaucoup plus chère et nettement moins drôle que la méthode habituelle.

En dépit de différentes annonces plus ou moins fantaisistes, ce procédé n’a jamais été utilisé avec succès à des fins de reproduction chez l’homme. Il a en revanche été développé dans de nombreuses espèces de mammifères. Les acquis de la technique développée grâce au talent et à la passion de Keith Campbell sont encore pour une large part cantonnés dans le champ de la recherche fondamentale.

Jean-Yves Nau
Jean-Yves Nau (803 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte