Monde

L'Union européenne prix Nobel de la paix 2012

Temps de lecture : 2 min

Nobel-Prize/Abhijit Bhaduri via Flickr CC Licence by
Nobel-Prize/Abhijit Bhaduri via Flickr CC Licence by

Le Prix Nobel de la paix 2012 a été remis à l'Union européenne, a annoncé ce vendredi matin le porte-parole du comité. Une décision inattendue que le comité a justifié par plusieurs raisons.

Depuis six décennies, l'Union européenne a participé à la paix, et à la reconnaissance des droits de l'homme, a expliqué le porte-parole. Depuis 1945, la réconciliation entre France et Allemagne est devenue une réalité.

«Une guerre entre ces deux pays est désormais impensable, ils sont devenus des alliés.»

L'introduction de la démocratie en Grèce, la chute du mur de Berlin ouvrant une nouvelle ère, la fin des deux blocs, la reconstruction des Balkans ont été possibles grâce à l'UE, récompensée notamment pour toutes ces raisons-là, selon le Comité suédois.

«L'UE est désormais dans d'immenses difficultés économiques et sociales. Le comité du Nobel veut se focaliser sur ses forces, de démocratisation et de stabilisation», a ajouté le porte-parole, rappelant que «le coeur même de l'Union européenne est la fraternité entre les pays».

Lors de la conférence de presse qui a suivi l'annonce, le porte-parole a encore expliqué:

«Nous avons pensé que cette année, le Nobel de la paix pouvait donner un message européen aux populations européennes, leur signifier l’importance de ce qui a été accompli sur ce continent. L’unité doit être maintenue pour que l’Union puisse aller de l’avant.»

Newsletters

La mort de Ruth Bader Ginsburg questionne la démocratie américaine

La mort de Ruth Bader Ginsburg questionne la démocratie américaine

Les conséquences politiques du décès de la juge de la Cour suprême montrent à quel point les institutions du pays sont antidémocratiques.

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Newsletters