Culture

81% des personnages du Seigneur des Anneaux sont de sexe masculin

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 11.10.2012 à 11 h 40

Affiche du premier volet de la trilogie: La communauté de l'anneau

Affiche du premier volet de la trilogie: La communauté de l'anneau

Le monde inventé par J.R.R. Tolkien, auteur de la célèbre saga fantastique Le Seigneur des Anneaux, continue de fasciner les geeks du monde entier. Dans le cadre de son projet d’étude «Lord of The Rings Project», Emile Johansson, étudiant suédois en ingénierie chimique, a récemment publié les résultats d’un «recensement» des caractéristiques des habitants de la Terre du milieu, la vaste contrée imaginaire dans laquelle se déroule l'histoire.

Comme le relate le blog du Smithsonian Institute, 81% des personnages de la trilogie, toutes races imaginaires confondues, sont de sexe masculin. Car il y a plusieurs races dans le monde fantastique de Tolkien: elfes, humains, nains, hobbits, etc.

Et au sein de chacune d’entre elles, les hommes sont largement majoritaires. Dans la population la plus importante numériquement, la race humaine, les personnages de sexe masculin sont 393, contre 61 femmes. Même les arbres, qui dans le monde de Tolkien sont doués de parole, sont majoritairement des Messieurs-arbres. Et il n’y a par exemple qu’une seule femme naine évoquée dans toute la trilogie du Seigneur des Anneaux. Pour l'adaptation de Bilbo le hobbit, le réalisateur Peter Jackson a même décidé, au risque d'offusquer les fans, de créer un personnage féminin d'Elfe des bois, Tauriel.

Source: Lord of the Rings project

Autre enseignement notable de ce premier recensement d’un monde imaginaire, portant sur 923 personnages, l’espérance de vie des différentes races qui peuplent la Terre du Milieu. Un hobbit vit en moyenne 96 ans. C’est moins qu’un nain, qui frôle les 200 ans même s’il est difficile de mesurer sa longévité moyenne en temps de paix: la plupart des nains décrits par Tolkien meurt au combat. Il y a plusieurs époques humaines dans Le Seigneur des Anneaux, et les hommes vivent d’une cinquantaine d’années à plus de 330 ans pour ceux de la période dite du «Second âge».

De très nombreux fans de Tolkien continuent à étudier l’univers foisonnant de détails inventé par l’auteur, dont la trilogie a été portée à l’écran par Peter Jackson. Un chef cuisinier texan a ainsi réalisé une recette du civet de lapin façon hobbit, servi annuellement aux fans lors d’une projection de la trilogie.

Autre exemple récent de cette fascination intacte, des élèves d'une classe de théâtre de Londres ont réalisé un long-métrage adapté de Bilbo le hobbit... Avant la version hollywoodienne promise par Peter Jackson!

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte