Culture

Pourquoi 35 ans après sa création, Star Wars séduit toujours les enfants

Temps de lecture : 2 min

Master Yoda / sekimura via Flickr CC, Licence By
Master Yoda / sekimura via Flickr CC, Licence By

Le sixième et dernier épisode de Star Wars, La Revanche des Sith, est sorti sur nos écrans en 2005. Pourtant, de nombreux enfants nés après cette date sont aujourd’hui de véritables fans de la saga, dont le premier épisode date… de 1977. Comment expliquer une telle longévité? Et pourquoi les enfants se passionnent-ils encore aujourd’hui pour les personnages de Dark Vador, de Yoda et de Luke Skylwalker, près de 40 ans après leur création?

Pour la National Public Radio, l’explication est simple: si la saga s’est arrêtée en 2005, l’univers de Star Wars s’enrichit en permanence de livres, de jeux vidéo et de dessins animés qui perpétuent le mythe. Samedi 29 septembre était ainsi diffusé sur la chaîne pour enfants Cartoon Network les premiers épisodes de la cinquième saison de Star Wars:The Clone Wars et dont la bande-annonce est disponible sur YouTube :

Pour Robert Thompson, professeur de pop culture à l’université de Syracuse, dans l'Etat de New York, cette popularité incessante n’a rien de surprenant, puisque Star Wars contient tout ce qui peut plaire à des jeunes enfants: des vaisseaux spatiaux, des créatures qui ont l’air de dinosaures et qui cohabitent avec des Ewoks, ces petits êtres ressemblants à des oursons, etc.

Cet été, Les Inrocks compilaient sur leur site internet les 10 meilleurs publicités directement inspirées de l'univers Star Wars: de la dernière pub Lego aux annonces publicitaires pour des piles Energizer, ce classement permettait de comprendre que depuis sa création, la Guerre des Etoiles n'a cessé d'être présent sur nos écrans, ce qui explique également pourquoi les jeunes d'aujourd'hui connaissent si bien cet univers créé il y a 35 ans.

NPR ajoute qu'il est plutôt rare qu’un film qui a plu a une génération d’enfants parvienne à capter l’attention de la suivante. Mais il semble que Star Wars soit indémodable, comme l’explique à la radio américaine Howard Roffman, membre de la société productrice de la saga:

«Nous avons eu la chance de ne pas souffrir du phénomène qui veut que quand vous aimez quelque chose dans votre enfance, il devient nul quand vous grandissez.»

Star Wars a donc déjà convaincu deux générations. La question qui se pose désormais, c'est de savoir si la saga parviendra à rester indémodable, et à convaincre également les petits-enfants de ceux qui ont découvert les films de Goerge Lucas lors de leur première sortie au cinéma, à la fin des années 70...

Pierrick de Morel

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters