Culture

Pourquoi la musique de James Bond parle tellement aux hommes

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 01.10.2012 à 11 h 12

Dangereusement vôtre

Dangereusement vôtre

La musique de James Bond, selon le Wall Street Journal, a une façon de procurer aux hommes le sentiment d’être plus virils.

«Avec l’identité masculine, il y a une composante biologique dans la perception que nous avons de nous-mêmes, et pour beaucoup d’hommes, cette musique libère des sentiments d’invincibilité et d’attirance», explique au quotidien Eugene Beresin, professeur de psychiatrie à la Harvard Medical School. «Les hommes lient [la musique du film] à la force, au fait d’être adulte et à la virilité. C’est comme l’odeur enfantine d’un gant de baseball ou l’après-rasage d’un père

Il y a un processus précis, neurologique, qui explique cette réaction à James Bond: «La musique voyage à travers le nerf auditif, où elle est évaluée par les réseaux cérébraux qui traitent nos émotions –tout cela avant même que l’on identifie quelle musique nous sommes en train d’entendre», selon le professeur Beresin:

«En une fraction de seconde, notre cerveau scanne ses fichiers pour trouver l’élément correspondant. Si la musique débloque des souvenirs, vous êtes alors susceptible d’éprouver de nouveaux les émotions ressenties lors de la première écoute

Le cerveau a des liens très étroits avec la mémoire, à tel point que, selon le psychologue américain Howard Gardner, la créativité musicale est l’une des fonctions fondamentales du cerveau, au même titre que le langage et la logique mathématique.

Selon Psychologie Magazine, plusieurs études montrent surtout qu'«au cours des premières années de la vie, le cerveau –donc la façon de penser, de réagir, de se comporter– ne se construit pas seulement à partir des stimuli visuels et de l’ambiance familiale, mais aussi en fonction de l’environnement sonore. La manière dont il est structuré peut ainsi correspondre au style de certaines musiques. Par exemple, un cerveau "logique" et analytique se sent dans son élément avec une musique dite "intellectuelle". C’est pourquoi beaucoup de mathématiciens adorent Bach! Un cerveau "intuitif" ou "émotionnel" est plutôt touché par des musiques romantiques...»

Mais l'adulte réagira aux mélodies notamment en fonction du contexte dans lequel il les a entendues la première fois.

«Une personne qui, petite, a été bercée par les chansons de Brel éprouve certainement de grandes émotions en l’écoutant, adulte. Un enfant qui, un jour, a été effrayé par le bruit des tambours au passage d’une fanfare risque d’éprouver toute sa vie une aversion irraisonnée pour ce genre de musique...»

Un enfant qui aurait regardé James Bond seul à la maison, ses parents sortis, et tenaillé par l'angoisse, ressentira donc probablement en écoutant la musique du film, moins un sentiment de virilité qu'un malaise dû aux mauvais souvenirs ressuscités par la mélodie.

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte