Monde

Phénomène Tanguy: un tiers des adultes italiens vivent chez leurs parents

Ludivine Olives, mis à jour le 26.09.2012 à 12 h 23

Affiche du film Tanguy / Allociné

Affiche du film Tanguy / Allociné

Vous vous rappelez de Tanguy, le film d'Etienne Chatilliez, mettant en scène un homme de 28 ans vivant toujours chez ses parents? Onze ans après, le scénario se retrouve de plus en plus dans la «vraie vie».

L’Italie est, par exemple, frappée de plein fouet par «le phénomène Tanguy». Une étude récente menée par Coldiretti et Censis, deux firmes de recherche italiennes, révèle que près d'un tiers des adultes italiens vivent chez leurs parents.

L’AGI (l’agence italienne de journalisme) rapporte que plus de la moitié des Italiens (54%) vivent près de leurs parents. 42,3% vivent à moins de trente minutes de leurs parents quand 31% vivent carrément avec leurs parents.

Ce besoin de resserrer les liens familiaux est dû avant tout à la crise financière, qui touche particulièrement les jeunes. Entre 18 ans et 29 ans, la proportion de «Tanguy» monte à 60,7%.

The Christian Science Monitor souligne que ce phénomène n'est pas nouveau puisque «comme la plupart des pays méditerranéens, l'Italie met fortement l'accent sur la solidarité familiale». Mais la crise économique actuelle a transformé cette tendance culturelle en véritable nécessité: le pourcentage d’adultes italiens vivant chez leurs parents a augmenté de 48% depuis 1990.

Ainsi l’enquête révèle qu’un quart des Italiens âgés de 30 ans à 44 ans continuent de vivre chez leurs parents. Et si d’après le CSM ce choix peut paraître embarrassant dans d’autres pays, Sergio Marini, le président de Coldiretti tient à nuancer:

 «La solidarité entre les générations sur laquelle la famille est fondée se révèle être un modèle gagnant pour bien vivre et rester ensemble, et non pas un signe d'arriération sociale et culturelle, comme beaucoup de gens persistent à le dire.»

Pourtant, l’Italie n’est pas le seul pays concerné par ce phénomène. Bloomberg rapporte qu'il a également traversé l’Atlantique. L’université du Minnesota a publié les données d’un recensement concernant les personnes vivant encore chez leurs parents et le résultat est édifiant: le nombre de personnes de 26 ans vivant encore chez leurs parents a bondi à 46% depuis 2007 aux Etats-Unis.

En 2011, le nombre des 18-30 ans vivant chez leurs parents était de 20,7 millions, soit une hausse de 3,9% depuis 2010. Environ un quart des adultes américains âgés de 18 ans à 30 ans vivent aujourd'hui avec leurs parents.

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte