Life

Combien de temps faut-il travailler avant de pouvoir se payer une pinte de bière ?

Pierrick de Morel, mis à jour le 25.09.2012 à 16 h 04

Beer / karen_neo via Flikcr CC Licence by

Beer / karen_neo via Flikcr CC Licence by

Dans quel pays faut-il travailler le plus longtemps avant de pouvoir se payer une bière? C’est la question que s’est posée la banque suisse UBS à l’occasion de la Oktoberfest, la fête de la bière qui a ouvert ses portes à Munich, le 22 septembre dernier.

D’après le graphique établi par l’établissement bancaire helvète, et disponible sur le site de l’hebdomadaire britannique The Economist, c’est en Inde que les amateurs de bière doivent travailler le plus longtemps –plus de cinquante minutes– avant de pouvoir s’offrir une pinte (500 mL). A l’inverse, les Américains peuvent bénéficier de ce privilège après moins de 10 minutes de travail.

L’étude s’est intéressée à une trentaine de pays, et permet d’établir qu’en moyenne dans le monde, un être humain doit travailler durant une vingtaine de minutes pour pouvoir profiter des plaisirs d’un grand verre de bière. La France est en dessous de cette moyenne mondiale, puisqu’il nous suffit de travailler pendant exactement 10 minutes pour avoir de quoi nous payer une pinte.

Cette étude en rappelle une autre, plus célèbre, et qui compare le prix d’un Big Mac dans différents pays du monde. Cet indice Big Mac, établi par The Economist, permet en se fondant sur le prix (en dollars) de ce produit dans divers pays du monde, d’obtenir une photo assez nette du pouvoir d’achat et/ou de la productivité des différents pays du globe, comme l’expliquait Philippe Douroux sur Slate en avril 2010.

D’après la dernière étude publié en juin 2012, c’est au Venezuela qu’un Big Mac coûte le plus cher (7,92 dollars), tandis que ce sandwich ne vaut que 2,13 dollars à Hong Kong. La zone euro se situe entre ces deux pays, puisque le Big Mac y coûte en moyenne 4,34 dollars.

Plus récemment, c’est Business Insider qui avait publié une autre étude sur le pouvoir d’achat, en comparant le nombre de produits qu’un Européen peut acheter avec 20 euros, en fonction du pays dans lequel il vit.

Pierrick de Morel
Pierrick de Morel (70 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte