Sports

Le secret d'une centenaire: ni sport, ni médicaments

Temps de lecture : 2 min

Birthday Cake / Will Clayton via Flickr CC, License by
Birthday Cake / Will Clayton via Flickr CC, License by

Juliana Koo fêtera jeudi 27 septembre ses 107 ans. L'Américaine est donc née au siècle dernier, en 1905 à Tianjin, en Chine, à une époque où le tsar de Russie faisait face à une guerre face aux Japonais et où Theodore Roosevelt était président des Etats-Unis.

Dimanche dernier, ses enfants, petits-enfants et arrière-petits enfants ainsi que de nombreux amis se sont réunis au Pierre Hôtel de New York pour célébrer cet événement, une tradition depuis son quatre-vingt dixième anniversaire, en 1995, comme le raconte Jezebel ou encore le journaliste américian James Barron sur le blog City Room du New York Times.

En 2005, pour son centenaire, Juliana Koo avait prononcé un discours:

«Je n'en donne jamais, mais j'ai décidé que pour mon centième anniversaire, je devais au moins essayer.»

Une performance qu'elle n'a pas réédité cette année.

Sur Citi Room, James Barron s’est penché sur cette longévité hors du commun, interrogeant les proches de Juliana Koo. Et pour son arrière-petite-fille Ying-Ying Yuan, l’explication est plutôt simple :

«Quelqu’un lui a demandé le secret de sa longue vie. Elle a répondu: "Pas d’exercice, manger autant de beurre que vous le voulez et ne jamais se retourner sur son passé."»

Ces trois conseils ne sont cependant pas les seuls à expliquer la longévité de Juliana Koo. Sa fille Shirley Young croit ainsi savoir que la passion de sa mère pour les poitrines de porc y est pour beaucoup, tout comme sa hantise des prescriptions médicales:

«Elle ne prend aucun médicament. Quand les médecins lui en prescrivent, généralement elle les cache, elle prend une demi-pilule. Les gens continuent à lui donner des plantes chinoises. Elle n’en prend jamais.»

Cette méthode semble en tout cas avoir fait ses preuves, puisque la centenaire est plutôt en forme. La preuve: lors de son anniversaire, alors qu’elle dansait avec son beau-fils sur le morceau Moon River, elle se serait plaint que le morceau était trop lent.

Pierrick de Morel

Newsletters

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Foot, natation, danse ou musique?

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Alors que le club occitan joue son maintien en Ligue 1, un dernier carré de supporters tente de résister aux résultats décevants.

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les soirs de victoire, l’Olympique de Marseille, qui dispute ce mercredi 16 mai la finale de la Ligue Europa, met le feu à toute une ville. Mais pour les journalistes, souvent fans de l'équipe phocéenne, certaines limites professionnelles s'imposent.

Newsletters