France

24 heures d'interviews de Cohn-Bendit

Laure Beaulieu, mis à jour le 24.09.2012 à 19 h 36

Photo: Daniel Cohn-Bendit à Kiel en Allemagne le 26 novembre 2011, REUTERS/Morris MacMatzen

Photo: Daniel Cohn-Bendit à Kiel en Allemagne le 26 novembre 2011, REUTERS/Morris MacMatzen

Contrairement au Nouvel Observateur, à 20 minutes et à Libération, Slate.fr n'a pas interviewé Daniel Cohn-Bendit depuis qu'il a annoncé le 23 septembre sur iTélé qu'il mettait sa «participation à [Europe Ecologie-Les Verts entre parenthèses». Voilà ce qu'aurait donc pu être notre «méta-interview».

[Libération] Vous venez d’annoncer que vous mettiez «provisoirement entre parenthèses» votre participation à EE-LV. Comment jugez-vous la position du mouvement sur le traité budgétaire européen?

Elle est irresponsable et incohérente. Ceux qui l’ont fait voter sont redevenus les Verts. Europe Ecologie-les Verts n’existe plus. Déjà, Eva Joly avait rayé l’écologie de son discours pendant la campagne présidentielle. Maintenant, c’est l’Europe qui a disparu. Ce n’est plus EE-LV, ce ne sont que les Verts qui s’enferment dans une position totalement incohérente sur le traité européen, en totale contradiction avec ce que nous avons défendu depuis des années dans le mouvement écologiste. Voter contre le traité, mais par ailleurs voter le budget qui en est la conséquence directe, c’est du grand n’importe quoi. Car le budget, ils vont le voter!

S’il faut refuser le traité, nous expliquent-ils, c’est parce que c’est un traité d’austérité budgétaire, et qu’ils ne veulent pas d’austérité en Europe. Mais à l’arrivée, ils voteront pour l’austérité budgétaire. S’ils sont contre le traité, il faut voter contre le budget. Où est la cohérence ? De toute évidence, la cohérence et le courage politique, ce n’est pas leur problème. Ils ont juste bien compris que s’ils votent contre le budget, ils ne seront plus dans la majorité, donc plus au gouvernement. Ils veulent le beurre, l’argent du beurre et les beaux yeux de la fermière ! Pascal Durand qui, comme secrétaire national d’EE-LV, s’était engagé à être le garant de l’équilibre entre les différentes composantes d’EE-LV, a appelé à voter non au traité. Je n’ai plus ma place dans un mouvement qui fonctionne comme cela.

[20 minutes qui a interviewé Daniel Cohn-Bendit qui «(faisait) du vélo»] Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, dit de vous ce lundi que «personne n'est irremplaçable» et que vous avez «du mal avec l'aspect collectif des partis politiques.» Que lui répondez-vous?

Personne n’est irremplaçable, c’est une vérité philosophique, ça. Pour son propos, je lui dirais qu’EELV a du mal avec moi, sauf quand il est question de former des listes électorales, comme en 2009. Remplaçable mais bien utile, non? Et puis si personne n’est irremplaçable, Jean-Vincent Placé est bien remplaçable dans mon cœur.

[Nouvel Obs] Vous avez aussi expliqué que vous ne prendriez pas votre décision seul. Quelles sont les conditions pour que vous restiez? Avec qui allez-vous parler?

Je ne peux pas vous dire quelles seront les conditions. Je ne le sais pas encore. Il y a des tas de gens qui ont une autre position, des tas de gens qui ont voté non à la motion adoptée par le Conseil fédéral. Il faudra en discuter. Ce que je sais, c'est que si l'écologie, c'est celle de Jean-Vincent Placé, je n'en veux pas! Si c'est une écologie cynique, je n'en veux pas!

[Nouvel Obs] Demandez-vous la démission de Cécile Duflot et Pascal Canfin du gouvernement?

Je ne demande pas leur démission. Cela ne me regarde pas. Ils sont grands, à eux de faire leurs choix. Ils vont voter des choses que personne ne comprendra…

[20 minutes] Si vous aviez Cécile Duflot en face de vous, que lui diriez-vous maintenant?

Pourquoi tu te caches? Pourquoi tu ne dis rien et tu préfères envoyer des tweets? Quand on veut être ministre, et quand bien même c’est la tempête, qu’on est isolé, il faut aller à la tribune et dire ce qu’on a à dire. Parle!

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte